Lille, avec son meneur de jeu belge Eden Hazard, a remporté la sixième Coupe de France de son histoire, la première depuis 1955, en s'imposant samedi au Stade de France en finale face au Paris Saint-Germain (0-1) grâce à un but du Polonais Obraniak en toute fin de rencontre. Le LOSC peut désormais rêver d'un doublé en cas de succès en Ligue 1.

Le suspense a été total pendant tout le match, et c'est finalement Lille qui a pris le dessus sur le tenant du titre parisien. Alors que les deux équipes se dirigeaient vers la prolongation, Obraniak, entré en cours de jeu, a crucifié le PSG sur un coup franc excentré qui n'a laissé aucune chance à Coupet (90e), lequel a encore sauvé un penalty de Debuchy dans la minute suivante.

La rencontre a longtemps été très indécise, l'enjeu bloquant visiblement les velléités offensives des deux formations. Côté lillois, Hazard a paru totalement éteint pour sa première grande finale, laissant le premier rôle à un Gervinho très actif aussi bien à droite qu'à gauche avant le coup de patte magique d'Obraniak. Pour les Lillois, en tête de la L1 à trois journées de la fin, cette victoire met fin à 56 ans de disette sur le plan national et peut préfigurer une fin de saison exceptionnelle, un doublé Coupe-championnat étant désormais à leur portée. Ironie du sort, les deux équipes doivent se retrouver samedi prochain à Paris lors d'un match de championnat qui s'annonce décisif pour leur destin respectif.

Lille cependant aura appris avec bonheur le revers de Marseille, dimanche, à Lorient. Un score défavorable (2-2) qui place désormais le LOSC à trois points devant son dauphin, mais avec un match de retard qu'il doit récupérer ce mercredi contre Sochaux. Après ce match d'alignement, il restera deux journées à Lille pour grapiller les derniers points lui assurant la première place, et donc le doublé historique Coupe-Ligue 1.

Sportfootmagazine.be, avec Belga

Lille, avec son meneur de jeu belge Eden Hazard, a remporté la sixième Coupe de France de son histoire, la première depuis 1955, en s'imposant samedi au Stade de France en finale face au Paris Saint-Germain (0-1) grâce à un but du Polonais Obraniak en toute fin de rencontre. Le LOSC peut désormais rêver d'un doublé en cas de succès en Ligue 1. Le suspense a été total pendant tout le match, et c'est finalement Lille qui a pris le dessus sur le tenant du titre parisien. Alors que les deux équipes se dirigeaient vers la prolongation, Obraniak, entré en cours de jeu, a crucifié le PSG sur un coup franc excentré qui n'a laissé aucune chance à Coupet (90e), lequel a encore sauvé un penalty de Debuchy dans la minute suivante. La rencontre a longtemps été très indécise, l'enjeu bloquant visiblement les velléités offensives des deux formations. Côté lillois, Hazard a paru totalement éteint pour sa première grande finale, laissant le premier rôle à un Gervinho très actif aussi bien à droite qu'à gauche avant le coup de patte magique d'Obraniak. Pour les Lillois, en tête de la L1 à trois journées de la fin, cette victoire met fin à 56 ans de disette sur le plan national et peut préfigurer une fin de saison exceptionnelle, un doublé Coupe-championnat étant désormais à leur portée. Ironie du sort, les deux équipes doivent se retrouver samedi prochain à Paris lors d'un match de championnat qui s'annonce décisif pour leur destin respectif. Lille cependant aura appris avec bonheur le revers de Marseille, dimanche, à Lorient. Un score défavorable (2-2) qui place désormais le LOSC à trois points devant son dauphin, mais avec un match de retard qu'il doit récupérer ce mercredi contre Sochaux. Après ce match d'alignement, il restera deux journées à Lille pour grapiller les derniers points lui assurant la première place, et donc le doublé historique Coupe-Ligue 1.Sportfootmagazine.be, avec Belga