L'entraîneur de Manchester City Roberto Mancini veut se débarrasser de Carlos Tevez, qui a refusé d'entrer en jeu lors de la défaite des "Citizens" contre le Bayern Munich, 2 à 0, mardi en Ligue des champions.

"Pour moi, c'est fini," a déclaré Mancini à l'issue du match en Bavière. "Si un joueur gagne beaucoup d'argent à Manchester City et refuse de jouer, il est fini."

"Si on veut progresser, Carlos ne peut pas jouer avec nous, il est fini," a ajouté le coach, qui a essuyé un refus lorsqu'il a demandé à l'Argentin d'entrer en jeu en seconde période à Munich. "On va en parler avec le président dans les prochains jours. C'est lui qui prend les décisions. Si on fait les choses à ma façon, il ne sera plus au club", a renchéri l'Italien. "Il a refusé d'entrer. Qu'un joueur refuse d'entrer, je ne peux pas l'accepter", a-t-il dit à la chaîne anglaise SkySport.

Donné partant à l'intersaison, l'attaquant argentin est finalement resté, faute d'avoir trouvé un autre club. Il est très peu utilisé depuis le début de la saison.

L'Argentin s'est très brièvement exprimé, disant seulement : "C'est sa décision."

"J'ai eu un comportement professionnel l'année dernière", a souligné le joueur. "J'ai été le meilleur marqueur et j'ai exprimé ma volonté de partir pour raisons familiales et je continue à essayer de donner le meilleur de moi-même."

Les relations entre Tevez et Mancini étaient déjà houleuses l'an passé, alors que le Sud-Américain était la pièce-maîtresse de l'équipe.

Sportfootmagazine.be, avec Belga

L'entraîneur de Manchester City Roberto Mancini veut se débarrasser de Carlos Tevez, qui a refusé d'entrer en jeu lors de la défaite des "Citizens" contre le Bayern Munich, 2 à 0, mardi en Ligue des champions. "Pour moi, c'est fini," a déclaré Mancini à l'issue du match en Bavière. "Si un joueur gagne beaucoup d'argent à Manchester City et refuse de jouer, il est fini." "Si on veut progresser, Carlos ne peut pas jouer avec nous, il est fini," a ajouté le coach, qui a essuyé un refus lorsqu'il a demandé à l'Argentin d'entrer en jeu en seconde période à Munich. "On va en parler avec le président dans les prochains jours. C'est lui qui prend les décisions. Si on fait les choses à ma façon, il ne sera plus au club", a renchéri l'Italien. "Il a refusé d'entrer. Qu'un joueur refuse d'entrer, je ne peux pas l'accepter", a-t-il dit à la chaîne anglaise SkySport. Donné partant à l'intersaison, l'attaquant argentin est finalement resté, faute d'avoir trouvé un autre club. Il est très peu utilisé depuis le début de la saison. L'Argentin s'est très brièvement exprimé, disant seulement : "C'est sa décision." "J'ai eu un comportement professionnel l'année dernière", a souligné le joueur. "J'ai été le meilleur marqueur et j'ai exprimé ma volonté de partir pour raisons familiales et je continue à essayer de donner le meilleur de moi-même." Les relations entre Tevez et Mancini étaient déjà houleuses l'an passé, alors que le Sud-Américain était la pièce-maîtresse de l'équipe. Sportfootmagazine.be, avec Belga