Battu 0-1 par le Zenit en match aller des play-offs de la Ligue des Champions de football mercredi à Sclessin, le Standard voit ses chances de rejoindre Anderlecht dans la phase des poules désormais bien réduites. "Sans doute", admet l'international japonais. "Mais 0-1, ce n'est pas non plus un score éliminatoire. On a quand même eu quelques belles occasions ce soir. Aucune n'a certes été convertie. Rien ne dit cependant qu'on ne sera pas un peu plus adroits et chanceux au retour. Il faut y croire en tout cas. Le Zenit partira évidemment grand favori, mais ce serait une erreur de considérer que la cause est d'ores et déjà perdue..; " C'était bien l'avis aussi de Ricardo Faty, qui a disputé ses 90 premières minutes en rouge et blanc. "Mais d'abord Westerlo", insistait le Sénégalais. "Ce match de samedi est en effet également très important, et il faudra l'aborder comme la 2ème mi-temps ce soir (mercredi, ndlr). En première mi-temps on a en effet été sérieusement malmenés par une équipe du Zenit aussi forte que prévu. Mais il faut retenir qu'on s'est ensuite très bien repris et c'est sur cette base qu'il faut travailler pour la suite", conclut Faty, dont la prestation a été jugée satisfaisante par l'entraîneur liégeois Guy Luzon, compte tenu du fait qu'il avait été parachuté dans une équipe où il découvrait ses nouveaux partenaires. Enfin côté russe, notre compatriote Nicolas Lombaerts soulignait lui aussi l'excellente prestation du Zenit en première mi-temps. "On a marqué, en déplacement. On n'a pas encaissé. Il n'y a vraiment pas de quoi se plaindre", avouait-il. "On a toutes les cartes en main, même si bien sûr, il reste un match à jouer, et qu'il ne s'agira pas de le prendre à la légère. Mais on est supérieur au Standard, au vu de la première mi-temps en tout cas", estime le Diable Rouge. (Belga)

Battu 0-1 par le Zenit en match aller des play-offs de la Ligue des Champions de football mercredi à Sclessin, le Standard voit ses chances de rejoindre Anderlecht dans la phase des poules désormais bien réduites. "Sans doute", admet l'international japonais. "Mais 0-1, ce n'est pas non plus un score éliminatoire. On a quand même eu quelques belles occasions ce soir. Aucune n'a certes été convertie. Rien ne dit cependant qu'on ne sera pas un peu plus adroits et chanceux au retour. Il faut y croire en tout cas. Le Zenit partira évidemment grand favori, mais ce serait une erreur de considérer que la cause est d'ores et déjà perdue..; " C'était bien l'avis aussi de Ricardo Faty, qui a disputé ses 90 premières minutes en rouge et blanc. "Mais d'abord Westerlo", insistait le Sénégalais. "Ce match de samedi est en effet également très important, et il faudra l'aborder comme la 2ème mi-temps ce soir (mercredi, ndlr). En première mi-temps on a en effet été sérieusement malmenés par une équipe du Zenit aussi forte que prévu. Mais il faut retenir qu'on s'est ensuite très bien repris et c'est sur cette base qu'il faut travailler pour la suite", conclut Faty, dont la prestation a été jugée satisfaisante par l'entraîneur liégeois Guy Luzon, compte tenu du fait qu'il avait été parachuté dans une équipe où il découvrait ses nouveaux partenaires. Enfin côté russe, notre compatriote Nicolas Lombaerts soulignait lui aussi l'excellente prestation du Zenit en première mi-temps. "On a marqué, en déplacement. On n'a pas encaissé. Il n'y a vraiment pas de quoi se plaindre", avouait-il. "On a toutes les cartes en main, même si bien sûr, il reste un match à jouer, et qu'il ne s'agira pas de le prendre à la légère. Mais on est supérieur au Standard, au vu de la première mi-temps en tout cas", estime le Diable Rouge. (Belga)