Les Spurs de Tottenham, poussés par leur formidable public de White Hart Lane, ont essayé, comme annoncé, d'enflammer la rencontre hier soir mais contre ce Real-là, c'était peine perdue. Malgré quelques belles actions percutantes, notamment de Bale et Lennon, les Anglais n'ont jamais réussi à mettre ce petit but qui aurait pu faire douter le Real Madrid. Ce dernier a d'ailleurs fait preuve de beaucoup de calme et d'une belle gestion de match. Avec un marquoir affichant 0-0 à la pause, la messe était dite. Pire encore pour les Londonien, au retour des vestiaires Cristiano Ronaldo y allait de son petit but (50e) réduisant définitivement les espoirs des Spurs à néant. Score final : 0-1. En deux matches, les Anglais n'auront donc pas été capables de planter un seul but à des Madrilènes qui méritent totalement leur qualification pour les demi-finales.

Au tour suivant, Le Real Madrid s'offrira un double Clasico, avec Barcelone, pour une place en finale. En fait, les deux clubs espagnols se rencontreront même quatre fois dans les prochaines semaines (les 16, 20, 27 avril et 3 mai) car il leur reste encore une confrontation en championnat et une en Coupe du Roi.

Champion déchu

Dans l'autre quart de finale, Schalke n'a pas tremblé face aux champions en titre de l'Inter Milan et s'est imposé 2 à 1. Les Italiens n'ont jamais été en mesure de prétendre à la qualification, ni même à la victoire du match. Si suspense il y a eu, il n'a pas duré bien longtemps, Raul se chargeant d'assurer la qualif en marquant (45e) juste avant la mi-temps. Les Milanais sont tout de même parvenus à sauver l'honneur grâce à Thiago Motta (49e) avant que Höwedes ne scelle le score (81e). L'Inter Milan sort de la Ligue des champions par la petite porte.

En demi-finale, les Allemands affronteront les Anglais de Manchester United. Leur coach, Alex Ferguson, était hier soir dans les travées de l'Arena AufSchalke. Il a pu voir de ses propres yeux toutes les qualités d'un Schalke 04 dont les Red Devils devront se méfier.

Anthony Planus (Stg)

Les Spurs de Tottenham, poussés par leur formidable public de White Hart Lane, ont essayé, comme annoncé, d'enflammer la rencontre hier soir mais contre ce Real-là, c'était peine perdue. Malgré quelques belles actions percutantes, notamment de Bale et Lennon, les Anglais n'ont jamais réussi à mettre ce petit but qui aurait pu faire douter le Real Madrid. Ce dernier a d'ailleurs fait preuve de beaucoup de calme et d'une belle gestion de match. Avec un marquoir affichant 0-0 à la pause, la messe était dite. Pire encore pour les Londonien, au retour des vestiaires Cristiano Ronaldo y allait de son petit but (50e) réduisant définitivement les espoirs des Spurs à néant. Score final : 0-1. En deux matches, les Anglais n'auront donc pas été capables de planter un seul but à des Madrilènes qui méritent totalement leur qualification pour les demi-finales. Au tour suivant, Le Real Madrid s'offrira un double Clasico, avec Barcelone, pour une place en finale. En fait, les deux clubs espagnols se rencontreront même quatre fois dans les prochaines semaines (les 16, 20, 27 avril et 3 mai) car il leur reste encore une confrontation en championnat et une en Coupe du Roi. Champion déchu Dans l'autre quart de finale, Schalke n'a pas tremblé face aux champions en titre de l'Inter Milan et s'est imposé 2 à 1. Les Italiens n'ont jamais été en mesure de prétendre à la qualification, ni même à la victoire du match. Si suspense il y a eu, il n'a pas duré bien longtemps, Raul se chargeant d'assurer la qualif en marquant (45e) juste avant la mi-temps. Les Milanais sont tout de même parvenus à sauver l'honneur grâce à Thiago Motta (49e) avant que Höwedes ne scelle le score (81e). L'Inter Milan sort de la Ligue des champions par la petite porte. En demi-finale, les Allemands affronteront les Anglais de Manchester United. Leur coach, Alex Ferguson, était hier soir dans les travées de l'Arena AufSchalke. Il a pu voir de ses propres yeux toutes les qualités d'un Schalke 04 dont les Red Devils devront se méfier. Anthony Planus (Stg)