Dans un San Siro des grands soirs, les Milanais ont donc fait tomber Messi & co. Après une première mi-temps dominée territorialement par les Espagnols mais pauvre en occasions de but, le score était de 0-0.

C'est en début de second acte, à la 56e, que Boateng - suite à un coup franc dévié involontairement de la main par Zapata - a ouvert la marque en faveur des Rossoneri (1-0).

Ceux-ci doublèrent même la mise à la 81e en conclusion d'une très belle action collective orchestrée par Niang et El Shaarawy dans le rectangle puis ponctuée d'une belle frappe par Muntari (2-0).

La tâche de Barcelone au match retour (mardi 12 mars, 20h45) s'annonce donc colossale compte tenu de l'excellente organisation affichée par Milan mercredi.

Dans un San Siro des grands soirs, les Milanais ont donc fait tomber Messi & co. Après une première mi-temps dominée territorialement par les Espagnols mais pauvre en occasions de but, le score était de 0-0. C'est en début de second acte, à la 56e, que Boateng - suite à un coup franc dévié involontairement de la main par Zapata - a ouvert la marque en faveur des Rossoneri (1-0). Ceux-ci doublèrent même la mise à la 81e en conclusion d'une très belle action collective orchestrée par Niang et El Shaarawy dans le rectangle puis ponctuée d'une belle frappe par Muntari (2-0).La tâche de Barcelone au match retour (mardi 12 mars, 20h45) s'annonce donc colossale compte tenu de l'excellente organisation affichée par Milan mercredi.