Un 2-2 à domicile suffira-t-il pour le PSG face à l'ogre barcelonais ? En 8e de finale aller cette saison, le Milan AC avait battu le Barça 2 à 0 en Italie, avant de sombrer 4 à 0 au retour au Camp Nou... Cela dépendra sans doute de la blessure qui a privé Messi de la seconde mi-temps.

C'est l'incontournable Argentin qui a marqué le but du Barça en première période, face à un PSG qui n'avait pas démérité, après une passe décisive de l'extérieur du pied d'Alves. L'Argentin a ainsi rejoint avec ce 8e but en C1 cette saison les buteurs en tête, Cristiano Ronaldo (Real Madrid) et Burak Yilmaz (Galatasaray), qui étaient également à 8 unités chacun.

Mais, juste avant la pause, "La Pulga" s'est blessé derrière la cuisse droite et n'est pas réapparu à la reprise, remplacé par Fabregas. Le Barça va sans doute retenir son souffle dans l'attente du bulletin médical.

En seconde mi-temps, Ibrahimovic a égalisé (1-1) contre son ancien club, puis Xavi a remis le Barça devant sur penalty (2-1) avant un but de l'espoir de Matuidi dans les dernières secondes (2-2). Matuidi, le héros parisien, sera suspendu au retour.

Ancelotti : "pas un bon résultat"

"Je ne pense pas que ce soit un bon résultat", déclare toutefois Carlo Ancelotti, l'entraîneur du PSG. "En première mi-temps, nous avons fait un bon jeu offensif, bien défendu. C'est vrai qu'on a pris deux buts: le premier était un cadeau à Messi, le deuxième un cadeau de l'arbitre. Sanchez a cherché le gardien. Nous avons l'expérience de Sanchez qui avait plongé au mois d'août en match amical, ce n'est pas nouveau pour nous. Je suis fier de la performance des joueurs, de leur attitude, du courage qu'ils ont montré. Le résultat, je n'en suis pas très content".

Beckham titularisé !

Au Parc des Princes, la surprise est venue avant le coup d'envoi, avec la feuille de match qui présentait un Beckham titulaire pour ce choc contre le Barça, à 37 ans ! L'Anglais n'avait plus fréquenté cette compétition reine européenne depuis le 10 mars 2010 avec l'AC Milan en 8e de finale retour.

La dernière apparition de "Becks" en C1 remonte à la correction reçue par l'AC Milan, avec lequel il jouait, sur la pelouse de Manchester United, le club qui l'avait révélé (4-0). ManU s'était déjà imposé sur la pelouse du club Lombard à l'aller (3 à 2).

Mais si le "Spice Boy" a fait valoir son jeu long, il n'a pas été très présent au pressing, face à Xavi.

"En première mi-temps, plus particulièrement dans les dix premières minutes nous avons eu quelques bonnes petites occasions, puis ils ont marqué. C'était une rude bataille, mais je pense que nous avons mérité le match nul", a déclaré Beckham après la rencontre. "L'entraîneur m'a témoigné une grande marque de confiance dans des matches et à des moments importants, et ce soir c'était un grand moment pour le club. Je me sens tout à fait au même niveau que lorsque j'étais à l'AC Milan, c'était il y a trois ans seulement. Je prends plaisir à participer à nouveau à ces soirées, rien ne peut surpasser cela. (Pour la qualification) nos chances sont plus grandes qu'elles ne l'étaient à 2 à 1. Cela sera difficile, mais il n'y a pas de raison de ne pas aller là-bas et d'obtenir un résultat. (Sur la blessure de Messi): Nous espérons tous que Messi sera rétabli et en mesure de jouer".

Un 2-2 à domicile suffira-t-il pour le PSG face à l'ogre barcelonais ? En 8e de finale aller cette saison, le Milan AC avait battu le Barça 2 à 0 en Italie, avant de sombrer 4 à 0 au retour au Camp Nou... Cela dépendra sans doute de la blessure qui a privé Messi de la seconde mi-temps. C'est l'incontournable Argentin qui a marqué le but du Barça en première période, face à un PSG qui n'avait pas démérité, après une passe décisive de l'extérieur du pied d'Alves. L'Argentin a ainsi rejoint avec ce 8e but en C1 cette saison les buteurs en tête, Cristiano Ronaldo (Real Madrid) et Burak Yilmaz (Galatasaray), qui étaient également à 8 unités chacun. Mais, juste avant la pause, "La Pulga" s'est blessé derrière la cuisse droite et n'est pas réapparu à la reprise, remplacé par Fabregas. Le Barça va sans doute retenir son souffle dans l'attente du bulletin médical. En seconde mi-temps, Ibrahimovic a égalisé (1-1) contre son ancien club, puis Xavi a remis le Barça devant sur penalty (2-1) avant un but de l'espoir de Matuidi dans les dernières secondes (2-2). Matuidi, le héros parisien, sera suspendu au retour.Ancelotti : "pas un bon résultat" "Je ne pense pas que ce soit un bon résultat", déclare toutefois Carlo Ancelotti, l'entraîneur du PSG. "En première mi-temps, nous avons fait un bon jeu offensif, bien défendu. C'est vrai qu'on a pris deux buts: le premier était un cadeau à Messi, le deuxième un cadeau de l'arbitre. Sanchez a cherché le gardien. Nous avons l'expérience de Sanchez qui avait plongé au mois d'août en match amical, ce n'est pas nouveau pour nous. Je suis fier de la performance des joueurs, de leur attitude, du courage qu'ils ont montré. Le résultat, je n'en suis pas très content".Beckham titularisé ! Au Parc des Princes, la surprise est venue avant le coup d'envoi, avec la feuille de match qui présentait un Beckham titulaire pour ce choc contre le Barça, à 37 ans ! L'Anglais n'avait plus fréquenté cette compétition reine européenne depuis le 10 mars 2010 avec l'AC Milan en 8e de finale retour. La dernière apparition de "Becks" en C1 remonte à la correction reçue par l'AC Milan, avec lequel il jouait, sur la pelouse de Manchester United, le club qui l'avait révélé (4-0). ManU s'était déjà imposé sur la pelouse du club Lombard à l'aller (3 à 2). Mais si le "Spice Boy" a fait valoir son jeu long, il n'a pas été très présent au pressing, face à Xavi. "En première mi-temps, plus particulièrement dans les dix premières minutes nous avons eu quelques bonnes petites occasions, puis ils ont marqué. C'était une rude bataille, mais je pense que nous avons mérité le match nul", a déclaré Beckham après la rencontre. "L'entraîneur m'a témoigné une grande marque de confiance dans des matches et à des moments importants, et ce soir c'était un grand moment pour le club. Je me sens tout à fait au même niveau que lorsque j'étais à l'AC Milan, c'était il y a trois ans seulement. Je prends plaisir à participer à nouveau à ces soirées, rien ne peut surpasser cela. (Pour la qualification) nos chances sont plus grandes qu'elles ne l'étaient à 2 à 1. Cela sera difficile, mais il n'y a pas de raison de ne pas aller là-bas et d'obtenir un résultat. (Sur la blessure de Messi): Nous espérons tous que Messi sera rétabli et en mesure de jouer".