Le match aller PSG - FC Barcelone des quarts de finale de Ligue des Champions continue alors que les équipes préparent le retour au Camp Nou programmé mercredi. Selon le quotidien sportif Mundo Deportivo, le Barça a décidé de porter plainte auprès de l'UEFA pour un point d'arbitrage lié au but de Zlatan Ibrahimovic, dont le hors-jeu a échappé aux hommes en noir.

L'arbitre allemand Wolfgang Stark avait alors laissé hors champ les défenseurs Javier Mascherano et Jordi Alba, qui s'étaient télescopés sur l'action précédente devant la cage de Victor Valdès, restant longtemps à terre. Or, selon le club catalan, un point de règlement récemment modifié contraint l'arbitre à arrêter le jeu si deux éléments d'une même équipe doivent provisoirement quitter le terrain pour se faire soigner.

Le Barça compte également signaler le contrôle antidopage imposé sans ménagement par les agents mandatés par l'UEFA à Javier Mascherano juste après la fin du match. L'Argentin était alors en train de se faire recoudre par le médecin de l'équipe, rapporte Mundo Deportivo.

Mené 1-0 à la mi-temps après un but de Lionel Messi, le PSG avait recollé au score sur le but hors-jeu de Zlatan Ibrahimovic à la 80e. Le Barça avait repris l'avantage sur un penalty réussi par Xavi à la 90e, mais Paris a arraché le nul in extremis à la 94e sur une frappe de Blaise Matuidi.

La phase litigieuse après 5:50 :

szólj hozzá: PB

Le match aller PSG - FC Barcelone des quarts de finale de Ligue des Champions continue alors que les équipes préparent le retour au Camp Nou programmé mercredi. Selon le quotidien sportif Mundo Deportivo, le Barça a décidé de porter plainte auprès de l'UEFA pour un point d'arbitrage lié au but de Zlatan Ibrahimovic, dont le hors-jeu a échappé aux hommes en noir. L'arbitre allemand Wolfgang Stark avait alors laissé hors champ les défenseurs Javier Mascherano et Jordi Alba, qui s'étaient télescopés sur l'action précédente devant la cage de Victor Valdès, restant longtemps à terre. Or, selon le club catalan, un point de règlement récemment modifié contraint l'arbitre à arrêter le jeu si deux éléments d'une même équipe doivent provisoirement quitter le terrain pour se faire soigner. Le Barça compte également signaler le contrôle antidopage imposé sans ménagement par les agents mandatés par l'UEFA à Javier Mascherano juste après la fin du match. L'Argentin était alors en train de se faire recoudre par le médecin de l'équipe, rapporte Mundo Deportivo. Mené 1-0 à la mi-temps après un but de Lionel Messi, le PSG avait recollé au score sur le but hors-jeu de Zlatan Ibrahimovic à la 80e. Le Barça avait repris l'avantage sur un penalty réussi par Xavi à la 90e, mais Paris a arraché le nul in extremis à la 94e sur une frappe de Blaise Matuidi. La phase litigieuse après 5:50 : szólj hozzá: PB