Anderlecht se montra d'emblée conquérant, sans parvenir cependant à solliciter le portier chypriote Degra. Les frappes de De Sutter (10-ème) et Biglia (30-ème) aboutirent en effet hors cadre. C'est même Limassol qui se créa la plus belle possibilité de la première période. Sur un raté de la défense anderlechtoise, le ballon arriva à Rui Miguel, que Proto neutralisa du pied (33-ème). Des tentatives de Mbokani et De Sutter furent encore contrées dans les arrêts de jeu.

Après une entame de seconde période timide, Anderlecht assiégea littéralement les remparts de Limassol. Ouon sauva ainsi sur la ligne une tentative de Mbokani (57-ème), avant que Iakovenko, à peine monté au jeu pour De Sutter, n'oblige Degra à se coucher (65-ème). Sur le corner suivant, Gillet trouva la barre transversale (66-ème). Kanu et Gillet furent encore bloqués (70-ème), avant que Biglia ne botte à quelques centimètres de l'objectif (75-ème).

A la 81-ème minute, le jeune Bruno, très bien monté au jeu, adressa un bon centre vers Mbokani. Le Congolais, encore lui, contrôla entre deux hommes, et libéra tout un club en trompant Degra. Iakovenko acheva ce qui restait de suspense à la 89-ème.

Les buts d'Anderlecht après 13 secondes :

Anderlecht retrouve enfin les poules de la Ligue des champions qu'il n'avait plus fréquentées depuis la saison 2006-2007.

Sportfootmagazine.be, avec Belga

Anderlecht se montra d'emblée conquérant, sans parvenir cependant à solliciter le portier chypriote Degra. Les frappes de De Sutter (10-ème) et Biglia (30-ème) aboutirent en effet hors cadre. C'est même Limassol qui se créa la plus belle possibilité de la première période. Sur un raté de la défense anderlechtoise, le ballon arriva à Rui Miguel, que Proto neutralisa du pied (33-ème). Des tentatives de Mbokani et De Sutter furent encore contrées dans les arrêts de jeu. Après une entame de seconde période timide, Anderlecht assiégea littéralement les remparts de Limassol. Ouon sauva ainsi sur la ligne une tentative de Mbokani (57-ème), avant que Iakovenko, à peine monté au jeu pour De Sutter, n'oblige Degra à se coucher (65-ème). Sur le corner suivant, Gillet trouva la barre transversale (66-ème). Kanu et Gillet furent encore bloqués (70-ème), avant que Biglia ne botte à quelques centimètres de l'objectif (75-ème). A la 81-ème minute, le jeune Bruno, très bien monté au jeu, adressa un bon centre vers Mbokani. Le Congolais, encore lui, contrôla entre deux hommes, et libéra tout un club en trompant Degra. Iakovenko acheva ce qui restait de suspense à la 89-ème.Les buts d'Anderlecht après 13 secondes :Anderlecht retrouve enfin les poules de la Ligue des champions qu'il n'avait plus fréquentées depuis la saison 2006-2007. Sportfootmagazine.be, avec Belga