La surprenante équipe de Naples accueille ce mardi soir en Ligue des Champions un Bayern Munich qui semble indestructible en ce début de saison. Les Italiens ne partaient pas favoris dans le groupe A, qui compte aussi Manchester City et Villarreal, mais une victoire et un nul plus tard, force est de constater que les Napolitains jouent sans complexe dans ce "groupe de la mort".

Deux grands d'Europe doivent impérativement se réveiller sous peine de migraine carabinée : l'Inter Milan en crise, 17e de Serie A, qui débarque à Lille et Manchester United, qui n'a toujours pas gagné en C1 (deux nuls) et va en Roumanie visiter le modeste Galati.

Groupe A

Naples - Bayern Munich : C'est le choc inattendu de cette Ligue des champions, alors que Manchester City déçoit. Les Munichois ont remporté 12 de leurs 14 derniers matches, toutes compétitions confondues, marquant la bagatelle de 35 buts ! Une nouvelle victoire en Ligue des Champions les rapprocherait de la qualification. Naples n'a pas bien préparé la venue du Bayern. Piégés à domicile par Parme (2-1) dans le Calcio, les Napolitains ont pâti d'un manque d'autorité.

Manchester City - Villarreal : City, le nouveau riche, est leader de Premier League mais a raté ses débuts continentaux (1-1 à domicile contre Naples, défaite 2-0 en Bavière). Et le club mancunien s'est offert en prime un psychodrame avec Tevez, qui a refusé d'entrer en jeu contre le Bayern lors de la dernière journée. Les "Citizens" doivent se relancer pour rester dans la course.

Groupe B CSKA Moscou - Trabzonspor (18h) : Les Turcs, leaders surprises de cette poule B, ont un bon coup à jouer pour rester en tête, surtout si, derrière, l'Inter et le LOSC se neutralisent.

Lille - Inter Milan : Lille a beaucoup gâché jusqu'ici, se faisant rejoindre à deux reprises au score pour ses débuts en C1, incapable de garder son avantage contre Moscou à domicile (2-2) et en Turquie (1-1). La chance des Dogues réside dans le très mauvais début de saison d'un Inter (battu à Catane 2-1 ce week-end) qui ne sait plus quoi faire pour redresser la barre, ayant déjà épuisé le recours du changement d'entraîneur. Problème à Lille : le gardien Landreau est incertain.

Groupe C Galati - Manchester United : Alex Ferguson va devoir sonner le réveil dans les vestiaires de United. Sinon, ce qui passait pour un accident de parcours dans une poule plus que facile (1-1 contre Benfica, 3-3 contre Bâle) risque de virer à l'accident industriel. Les nouveaux venus sur la scène européenne de Galati pourraient servir de punching-ball idéal pour une remise en forme mancunienne.

Bâle-Benfica : Qui l'eût cru ? Voici le sommet de la poule à mi-parcours. Attention à la verve offensive des Suisses emmenés par les deux Frei (qui ne sont pas frères), Alexander et Fabian.

Groupe D Real Madrid - Lyon : Un classique. C'est la 9e fois que Lyonnais et Madrilènes vont croiser le fer, et ce pour la 3e saison consécutive de C1 (après s'être déjà affrontés lors des campagnes

2005-06 et 2006-07). Les statistiques plaident pour Lyon : 3 victoires, 4 nuls, 1 défaite, 11 buts marqués et 8 encaissés. Mais au rayon statistique, on peut aussi souligner celle flatteuse pour un Real qui a marqué 14 buts en Liga lors de ses trois dernières victoires ! Et Higuain peut se targuer d'une performance encore plus monstrueuse : trois triplés en quatre matches, contre l'Espanyol de Barcelone il y a deux semaines, avec l'Argentine contre le Chili puis samedi face au Betis Séville.

Dinamo Zagreb - Ajax Amsterdam : Ces deux équipes luttent pour exister derrière les deux favoris du groupe. Un nul laisserait le champ libre à Real et OL.

Sportfootmagazine.be, avec Belga

La surprenante équipe de Naples accueille ce mardi soir en Ligue des Champions un Bayern Munich qui semble indestructible en ce début de saison. Les Italiens ne partaient pas favoris dans le groupe A, qui compte aussi Manchester City et Villarreal, mais une victoire et un nul plus tard, force est de constater que les Napolitains jouent sans complexe dans ce "groupe de la mort". Deux grands d'Europe doivent impérativement se réveiller sous peine de migraine carabinée : l'Inter Milan en crise, 17e de Serie A, qui débarque à Lille et Manchester United, qui n'a toujours pas gagné en C1 (deux nuls) et va en Roumanie visiter le modeste Galati. Groupe A Naples - Bayern Munich : C'est le choc inattendu de cette Ligue des champions, alors que Manchester City déçoit. Les Munichois ont remporté 12 de leurs 14 derniers matches, toutes compétitions confondues, marquant la bagatelle de 35 buts ! Une nouvelle victoire en Ligue des Champions les rapprocherait de la qualification. Naples n'a pas bien préparé la venue du Bayern. Piégés à domicile par Parme (2-1) dans le Calcio, les Napolitains ont pâti d'un manque d'autorité. Manchester City - Villarreal : City, le nouveau riche, est leader de Premier League mais a raté ses débuts continentaux (1-1 à domicile contre Naples, défaite 2-0 en Bavière). Et le club mancunien s'est offert en prime un psychodrame avec Tevez, qui a refusé d'entrer en jeu contre le Bayern lors de la dernière journée. Les "Citizens" doivent se relancer pour rester dans la course. Groupe B CSKA Moscou - Trabzonspor (18h) : Les Turcs, leaders surprises de cette poule B, ont un bon coup à jouer pour rester en tête, surtout si, derrière, l'Inter et le LOSC se neutralisent. Lille - Inter Milan : Lille a beaucoup gâché jusqu'ici, se faisant rejoindre à deux reprises au score pour ses débuts en C1, incapable de garder son avantage contre Moscou à domicile (2-2) et en Turquie (1-1). La chance des Dogues réside dans le très mauvais début de saison d'un Inter (battu à Catane 2-1 ce week-end) qui ne sait plus quoi faire pour redresser la barre, ayant déjà épuisé le recours du changement d'entraîneur. Problème à Lille : le gardien Landreau est incertain. Groupe C Galati - Manchester United : Alex Ferguson va devoir sonner le réveil dans les vestiaires de United. Sinon, ce qui passait pour un accident de parcours dans une poule plus que facile (1-1 contre Benfica, 3-3 contre Bâle) risque de virer à l'accident industriel. Les nouveaux venus sur la scène européenne de Galati pourraient servir de punching-ball idéal pour une remise en forme mancunienne. Bâle-Benfica : Qui l'eût cru ? Voici le sommet de la poule à mi-parcours. Attention à la verve offensive des Suisses emmenés par les deux Frei (qui ne sont pas frères), Alexander et Fabian. Groupe D Real Madrid - Lyon : Un classique. C'est la 9e fois que Lyonnais et Madrilènes vont croiser le fer, et ce pour la 3e saison consécutive de C1 (après s'être déjà affrontés lors des campagnes 2005-06 et 2006-07). Les statistiques plaident pour Lyon : 3 victoires, 4 nuls, 1 défaite, 11 buts marqués et 8 encaissés. Mais au rayon statistique, on peut aussi souligner celle flatteuse pour un Real qui a marqué 14 buts en Liga lors de ses trois dernières victoires ! Et Higuain peut se targuer d'une performance encore plus monstrueuse : trois triplés en quatre matches, contre l'Espanyol de Barcelone il y a deux semaines, avec l'Argentine contre le Chili puis samedi face au Betis Séville. Dinamo Zagreb - Ajax Amsterdam : Ces deux équipes luttent pour exister derrière les deux favoris du groupe. Un nul laisserait le champ libre à Real et OL. Sportfootmagazine.be, avec Belga