Tottenham - Milan AC Les Anglais partaient avec un léger avantage grâce à leur victoire à San Siro (0-1). Mais ceux-ci ne sous-estimaient pas la réaction d'orgueil des Milanais. Ils ont eu raison, car à l'instar de Barcelone, les Italiens ont eu la plus grande possession de balle et ils ont fait le siège du camp londonien. Mais contrairement aux Espagnols, les hommes d'Allegri ne sont pas parvenus à mettre la balle au fond des filets. Même si un coup franc d'Ibrahimovic a obligé Gomez à salir ses gants et que l'énorme occasion de Pato a été sauvée sur la ligne par Gallas, les Rossoneri ne sont pas parvenus à refaire leur retard. Le score de 0-0 permet donc aux Anglais de passer en quart de finale pour leur première participation depuis cinquante ans et d'éliminer un deuxième club italien en deux jours.

Schalke - Valence Partis de Valence avec un nul (1-1), les joueurs allemands étaient en position de force pour le match retour. Mais le but du joueur de Valence, Ricardo Costa, à la 17e minute, refroidissait le stade de Gelsenkirchen en quelques secondes. Ce but n'a pas suffi. En effet, juste avant la pause (40e), Farfan a réalisé une merveille de coup franc pour permettre à Schalke d'égaliser. La deuxième mi-temps était à l'avantage des Allemands même si les Valenciens ont eu deux occasions très chaudes notamment avec le latéral français Mathieu, qui n'a pas mis assez de puissance dans son tir. Finalement, ce sont les visités qui ont pris l'avantage grâce à un tir - qui tapa les deux poteaux avant de rentrer - de Mario Gavranovic à la 52e. En toute fin de match, l'équipe de Schalke a assuré sa qualification grâce à un deuxième but de Farfan (94e). Les Allemands qui sont à la peine en championnat réalisent une superbe campagne européenne et se retrouvent en quart de finale.

Pierre Vandevelde (stg)

Tottenham - Milan AC Les Anglais partaient avec un léger avantage grâce à leur victoire à San Siro (0-1). Mais ceux-ci ne sous-estimaient pas la réaction d'orgueil des Milanais. Ils ont eu raison, car à l'instar de Barcelone, les Italiens ont eu la plus grande possession de balle et ils ont fait le siège du camp londonien. Mais contrairement aux Espagnols, les hommes d'Allegri ne sont pas parvenus à mettre la balle au fond des filets. Même si un coup franc d'Ibrahimovic a obligé Gomez à salir ses gants et que l'énorme occasion de Pato a été sauvée sur la ligne par Gallas, les Rossoneri ne sont pas parvenus à refaire leur retard. Le score de 0-0 permet donc aux Anglais de passer en quart de finale pour leur première participation depuis cinquante ans et d'éliminer un deuxième club italien en deux jours. Schalke - Valence Partis de Valence avec un nul (1-1), les joueurs allemands étaient en position de force pour le match retour. Mais le but du joueur de Valence, Ricardo Costa, à la 17e minute, refroidissait le stade de Gelsenkirchen en quelques secondes. Ce but n'a pas suffi. En effet, juste avant la pause (40e), Farfan a réalisé une merveille de coup franc pour permettre à Schalke d'égaliser. La deuxième mi-temps était à l'avantage des Allemands même si les Valenciens ont eu deux occasions très chaudes notamment avec le latéral français Mathieu, qui n'a pas mis assez de puissance dans son tir. Finalement, ce sont les visités qui ont pris l'avantage grâce à un tir - qui tapa les deux poteaux avant de rentrer - de Mario Gavranovic à la 52e. En toute fin de match, l'équipe de Schalke a assuré sa qualification grâce à un deuxième but de Farfan (94e). Les Allemands qui sont à la peine en championnat réalisent une superbe campagne européenne et se retrouvent en quart de finale.Pierre Vandevelde (stg)