Barcelone et Manchester United abordent en position de force leurs demi-finales retour de Ligue des champions après s'être imposés à l'aller sur le même score (2-0) et à l'extérieur, respectivement contre le Real Madrid et Schalke 04. Si le Barça et ManU se retrouvent comme prévu le 28 mai en finale à Wembley, ce sera la revanche de la finale de 2009 remportée à Rome par les Catalans (2-0) avec des buts d'Eto'o et Messi.

D'ici là, les frères ennemis d'Espagne, Barça et Real, doivent encore se croiser au Camp Nou ce soir dans un nouveau "clasico" qui sent le soufre. On espère cependant qu'il donnera lieu à un vrai match de football et non à un brouet comme au match aller. Terni par la volonté des Madrilènes de casser le match, ce dernier n'avait été sauvé que par le deuxième but barcelonais, une course folle de Messi pour éliminer la moitié du Real avant de marquer son deuxième but.

Dans l'autre demi-finale, tout irait bien dans le meilleur des mondes pour Alex Ferguson si le manager de United n'avait à gérer également le "clash" de Premier League dimanche prochain à Old Trafford contre Chelsea. Battu 1 à 0 ce week-end par Arsenal, Manchester United voit revenir les "Blues" dans son rétroviseur. Chelsea n'accuse en effet que 3 points de retard et la même différence de but (+ 38) que ManU. Dimanche prochain, la couronne d'Angleterre risque bien de choisir sa tête. Ce choc, Manchester va forcément y penser très fort, même mercredi soir chez lui contre l'équipe de Gelsenkirchen. Les Red Devils vont sans doute être tentés de gérer, tout en évitant les blessures.

Dans les rangs de Schalke, l'heure est à la résignation. Même si les joueurs font bonne figure, à l'image de Raul: "Au match retour, tout est possible, on ne sait pas ce qui peut se passer, un penalty pour nous, une expulsion contre eux, rien n'est impossible en football". Cette demi-finale aller a sans doute sonné la fin du conte de fées pour Schalke 04, redescendu brutalement sur terre. Les Allemands ont été balayés 4 à 1 par le Bayern Munich samedi en championnat et pointent à une bien triste dixième place en Bundesliga.

Sportfootmagazine.be, avec Belga

Barcelone et Manchester United abordent en position de force leurs demi-finales retour de Ligue des champions après s'être imposés à l'aller sur le même score (2-0) et à l'extérieur, respectivement contre le Real Madrid et Schalke 04. Si le Barça et ManU se retrouvent comme prévu le 28 mai en finale à Wembley, ce sera la revanche de la finale de 2009 remportée à Rome par les Catalans (2-0) avec des buts d'Eto'o et Messi. D'ici là, les frères ennemis d'Espagne, Barça et Real, doivent encore se croiser au Camp Nou ce soir dans un nouveau "clasico" qui sent le soufre. On espère cependant qu'il donnera lieu à un vrai match de football et non à un brouet comme au match aller. Terni par la volonté des Madrilènes de casser le match, ce dernier n'avait été sauvé que par le deuxième but barcelonais, une course folle de Messi pour éliminer la moitié du Real avant de marquer son deuxième but. Dans l'autre demi-finale, tout irait bien dans le meilleur des mondes pour Alex Ferguson si le manager de United n'avait à gérer également le "clash" de Premier League dimanche prochain à Old Trafford contre Chelsea. Battu 1 à 0 ce week-end par Arsenal, Manchester United voit revenir les "Blues" dans son rétroviseur. Chelsea n'accuse en effet que 3 points de retard et la même différence de but (+ 38) que ManU. Dimanche prochain, la couronne d'Angleterre risque bien de choisir sa tête. Ce choc, Manchester va forcément y penser très fort, même mercredi soir chez lui contre l'équipe de Gelsenkirchen. Les Red Devils vont sans doute être tentés de gérer, tout en évitant les blessures. Dans les rangs de Schalke, l'heure est à la résignation. Même si les joueurs font bonne figure, à l'image de Raul: "Au match retour, tout est possible, on ne sait pas ce qui peut se passer, un penalty pour nous, une expulsion contre eux, rien n'est impossible en football". Cette demi-finale aller a sans doute sonné la fin du conte de fées pour Schalke 04, redescendu brutalement sur terre. Les Allemands ont été balayés 4 à 1 par le Bayern Munich samedi en championnat et pointent à une bien triste dixième place en Bundesliga. Sportfootmagazine.be, avec Belga