Groupe E

Bayer Leverkusen - Valence (2-1) : Le Bayer a obtenu un succès capital contre son plus sérieux rival pour une place en 8e de finale, derrière le mastodonte Chelsea. Pour les Espagnols, le compteur-victoires reste bloqué à zéro et la situation est déjà critique.

Chelsea - Genk (5-0) : Les Blues n'ont pas fait de détails à Stamford Bridge et surclassé des Belges pas vraiment au niveau grâce notamment à un doublé de Fernando Torres. L'attaquant espagnol, malheureux depuis son arrivée en janvier à Chelsea, tient enfin son match référence sous ses nouvelles couleurs. Avec un point d'avance sur Leverkusen, les Londoniens contrôlent tranquillement les débats en tête de leur poule et pourraient se rapprocher de la qualification en cas de succès dès le 1er novembre chez la lanterne rouge limbourgeoise.

Groupe F Marseille - Arsenal (0-1) : Marseille est décidément en pleine crise et aura bien du mal à oublier cette funeste dernière action conclue facilement par Ramsey. La visite et le discours de l'actionnaire Margarita Louis-Dreyfus, la semaine dernière au centre d'entraînement de l'OM, n'ont donc eu aucun effet sur les joueurs de Marseille qui cèdent la place de leader à Arsenal pourtant tout aussi mal en point. L'OM s'en relèvera-t-il? Côté Gunners, Thomas Vermaelen, qui revient de blessure, n'était pas encore repris.

Olympiakos Le Pirée - Dortmund (3-1) : Le calvaire du champion d'Allemagne, déjà étrillé à Marseille (3-0) le 28 septembre, se poursuit en C1. Le Borussia n'a pas fait le poids au Pirée et a grillé tous ses jokers en vue d'une accession en 8e de finale. Seul un parcours sans-faute peut désormais le sauver. Kevin Mirallas a joué jusqu'à la 91e minute et offert un assist à Djebbour pour l'Olympiakos.

Groupe G Shakthar Donetsk - Zenit St-Pétersbourg (2-2) : Le duel de l'Est entre deux récents vainqueurs de la C3 n'a pas trouvé de vainqueur à la Donbass Arena. Tout reste jouable dans ce groupe où trois points seulement séparent le Shakthar, dernier, du surprenant leader chypriote, l'Apoel Nicosie. Nicolas Lombaerts figurait, comme à son habitude, dans l'axe central défensif côté russe.

Porto - Apoel Nicosie (1-1) : L'Apoel continue son parcours hors-norme en caracolant en tête de la poule G. Il reste encore trois matches à disputer mais la perspective de voir un club chypriote en 8e de finale, une grande première, ne relève plus de la science-fiction. Hulk avait pourtant donné l'avance aux Portugais à la 13e mais Ailton, à la 19e, a égalisé. Le score n'a ensuite plus bougé alors que Steven Defour est monté à la 78e pour Joao Moutinho dans les rangs des vainqueurs de la dernière Europa League.

Groupe H

AC Milan - Bate Borisov (2-0) : Zlatan Ibrahimovic a récemment déclaré se sentir "vieux" et avoir égaré sa "grinta". A 30 ans, l'attaquant suédois a pourtant encore de beaux restes puisque c'est lui qui a placé les Milanais, à la lutte avec le Barça au sommet du groupe H, sur le chemin du succès en ouvrant le score à San Siro avant un second but du Ghanéen Prince Boateng.

Barcelone - Plzen (2-0) : Le boulimique tenant du titre catalan s'est contenté de peu et a pour une fois ménagé son adversaire. Les Tchèques s'en sortent avec deux petits buts encaissés, oeuvre d'Iniesta et de Villa.

Sportfootmagazine.be, avec Belga

Groupe E Bayer Leverkusen - Valence (2-1) : Le Bayer a obtenu un succès capital contre son plus sérieux rival pour une place en 8e de finale, derrière le mastodonte Chelsea. Pour les Espagnols, le compteur-victoires reste bloqué à zéro et la situation est déjà critique. Chelsea - Genk (5-0) : Les Blues n'ont pas fait de détails à Stamford Bridge et surclassé des Belges pas vraiment au niveau grâce notamment à un doublé de Fernando Torres. L'attaquant espagnol, malheureux depuis son arrivée en janvier à Chelsea, tient enfin son match référence sous ses nouvelles couleurs. Avec un point d'avance sur Leverkusen, les Londoniens contrôlent tranquillement les débats en tête de leur poule et pourraient se rapprocher de la qualification en cas de succès dès le 1er novembre chez la lanterne rouge limbourgeoise. Groupe F Marseille - Arsenal (0-1) : Marseille est décidément en pleine crise et aura bien du mal à oublier cette funeste dernière action conclue facilement par Ramsey. La visite et le discours de l'actionnaire Margarita Louis-Dreyfus, la semaine dernière au centre d'entraînement de l'OM, n'ont donc eu aucun effet sur les joueurs de Marseille qui cèdent la place de leader à Arsenal pourtant tout aussi mal en point. L'OM s'en relèvera-t-il? Côté Gunners, Thomas Vermaelen, qui revient de blessure, n'était pas encore repris. Olympiakos Le Pirée - Dortmund (3-1) : Le calvaire du champion d'Allemagne, déjà étrillé à Marseille (3-0) le 28 septembre, se poursuit en C1. Le Borussia n'a pas fait le poids au Pirée et a grillé tous ses jokers en vue d'une accession en 8e de finale. Seul un parcours sans-faute peut désormais le sauver. Kevin Mirallas a joué jusqu'à la 91e minute et offert un assist à Djebbour pour l'Olympiakos. Groupe G Shakthar Donetsk - Zenit St-Pétersbourg (2-2) : Le duel de l'Est entre deux récents vainqueurs de la C3 n'a pas trouvé de vainqueur à la Donbass Arena. Tout reste jouable dans ce groupe où trois points seulement séparent le Shakthar, dernier, du surprenant leader chypriote, l'Apoel Nicosie. Nicolas Lombaerts figurait, comme à son habitude, dans l'axe central défensif côté russe. Porto - Apoel Nicosie (1-1) : L'Apoel continue son parcours hors-norme en caracolant en tête de la poule G. Il reste encore trois matches à disputer mais la perspective de voir un club chypriote en 8e de finale, une grande première, ne relève plus de la science-fiction. Hulk avait pourtant donné l'avance aux Portugais à la 13e mais Ailton, à la 19e, a égalisé. Le score n'a ensuite plus bougé alors que Steven Defour est monté à la 78e pour Joao Moutinho dans les rangs des vainqueurs de la dernière Europa League. Groupe H AC Milan - Bate Borisov (2-0) : Zlatan Ibrahimovic a récemment déclaré se sentir "vieux" et avoir égaré sa "grinta". A 30 ans, l'attaquant suédois a pourtant encore de beaux restes puisque c'est lui qui a placé les Milanais, à la lutte avec le Barça au sommet du groupe H, sur le chemin du succès en ouvrant le score à San Siro avant un second but du Ghanéen Prince Boateng. Barcelone - Plzen (2-0) : Le boulimique tenant du titre catalan s'est contenté de peu et a pour une fois ménagé son adversaire. Les Tchèques s'en sortent avec deux petits buts encaissés, oeuvre d'Iniesta et de Villa. Sportfootmagazine.be, avec Belga