Anderlecht a facilement évité le piège des New Saints sur la route de la Ligue des Champions et sera tête de série lors du tirage du dernier tour préliminaire, ce vendredi. Mais la partie n'est pas gagnée pour autant car les Mauves peuvent quand même se prendre un assez gros morceau. Tiraspol (Moldavie) et Zilina (Slovaquie) ne doivent pas leur poser de problèmes. Par contre, il faudrait se méfier du Partizan Belgrade (Serbie), de Rosenborg (Norvège) et surtout de Salzbourg, ce club autrichien que le Standard a éliminé la saison dernière en Europa League mais qui dispose de moyens financiers colossaux grâce au sponsoring massif de Red Bull.

Si Anderlecht venait à trébucher dans ce dernier tour préliminaire, sa campagne européenne ne serait toutefois pas terminée: il retomberait alors en Europa League. Une maigre consolation car ce pas en arrière signifierait presque automatiquement la vente d'une star de l'équipe. Et le premier sur la liste ne serait autre que Mbark Boussoufa.

Preud'homme croyait-il aux chances de La Gantoise?

Michel Preud'Homme a quitté La Gantoise parce qu'il estimait y avoir atteint ses objectifs. Il ne croyait donc pas aux chances de voir l'équipe se dépêtrer des difficiles tours préliminaires de la Ligue des Champions qui l'attendaient. Ses sombres prévisions se sont avérées justes, les Buffalos se fracassant sur le premier écueil: 3-0 à l'aller au Dynamo Kiev, 1-3 mercredi au retour. Reste l'espoir d'accéder aux poules de l'Europa League.

Pourtant, mercredi soir, La Gantoise a tenté de prendre d'emblée le match à son compte, et y a même réussi, le Dynamo Kiev contre-attaquant dès qu'il en avait l'occasion. Il faillit ainsi ouvrir la marque après une perte de balle de Thijs à la 11-ème, mais Harmash tira au-dessus. Un coup-franc de Custovic détourné du pied par Boyko fit frémir le public (13-ème), conscient que l'exploit était peut-être possible. Mais le but susceptible de lancer les Buffalos vers la gloire tardait à venir.

Il en tomba même un premier... dans l'autre camp à la 33-ème, lorsque Harmash hérita d'une 2-ème occasion en or après un assist de Shevchenko, et ne laissa cette fois pas passer l'aubaine. Kiev était déjà sur le velours. Ljubijankic et Arbeitman entrèrent à la reprise pour le baroud d'honneur. Mais c'est encore Kiev qui marqua un goal dès la 55-ème, Milevski parachevant une maghifique action d'école. La Gantoise termina à dix après la sortie pour blessure de Suler.

Ce qui n'empêcha pas Coulibaly de réduire le score à la 85-ème: 1-2, puis 1-3 par Gusev à la 90-ème.

Pierre Danvoye et Belga

Anderlecht a facilement évité le piège des New Saints sur la route de la Ligue des Champions et sera tête de série lors du tirage du dernier tour préliminaire, ce vendredi. Mais la partie n'est pas gagnée pour autant car les Mauves peuvent quand même se prendre un assez gros morceau. Tiraspol (Moldavie) et Zilina (Slovaquie) ne doivent pas leur poser de problèmes. Par contre, il faudrait se méfier du Partizan Belgrade (Serbie), de Rosenborg (Norvège) et surtout de Salzbourg, ce club autrichien que le Standard a éliminé la saison dernière en Europa League mais qui dispose de moyens financiers colossaux grâce au sponsoring massif de Red Bull. Si Anderlecht venait à trébucher dans ce dernier tour préliminaire, sa campagne européenne ne serait toutefois pas terminée: il retomberait alors en Europa League. Une maigre consolation car ce pas en arrière signifierait presque automatiquement la vente d'une star de l'équipe. Et le premier sur la liste ne serait autre que Mbark Boussoufa. Preud'homme croyait-il aux chances de La Gantoise?Michel Preud'Homme a quitté La Gantoise parce qu'il estimait y avoir atteint ses objectifs. Il ne croyait donc pas aux chances de voir l'équipe se dépêtrer des difficiles tours préliminaires de la Ligue des Champions qui l'attendaient. Ses sombres prévisions se sont avérées justes, les Buffalos se fracassant sur le premier écueil: 3-0 à l'aller au Dynamo Kiev, 1-3 mercredi au retour. Reste l'espoir d'accéder aux poules de l'Europa League. Pourtant, mercredi soir, La Gantoise a tenté de prendre d'emblée le match à son compte, et y a même réussi, le Dynamo Kiev contre-attaquant dès qu'il en avait l'occasion. Il faillit ainsi ouvrir la marque après une perte de balle de Thijs à la 11-ème, mais Harmash tira au-dessus. Un coup-franc de Custovic détourné du pied par Boyko fit frémir le public (13-ème), conscient que l'exploit était peut-être possible. Mais le but susceptible de lancer les Buffalos vers la gloire tardait à venir. Il en tomba même un premier... dans l'autre camp à la 33-ème, lorsque Harmash hérita d'une 2-ème occasion en or après un assist de Shevchenko, et ne laissa cette fois pas passer l'aubaine. Kiev était déjà sur le velours. Ljubijankic et Arbeitman entrèrent à la reprise pour le baroud d'honneur. Mais c'est encore Kiev qui marqua un goal dès la 55-ème, Milevski parachevant une maghifique action d'école. La Gantoise termina à dix après la sortie pour blessure de Suler. Ce qui n'empêcha pas Coulibaly de réduire le score à la 85-ème: 1-2, puis 1-3 par Gusev à la 90-ème. Pierre Danvoye et Belga