Mais l'ex-soulier d'or qui ne sera pas sur la feuille d'arbitre à San Siro, aura jusqu'à présent surtout fait parler de lui en réussissant un double exploit inédit lors des barrages qualificatifs contre l'AEL Limassol. En se faisant exclure au match-aller (2-1) à après avoir quitté le terrain. Et au retour (2-0) le 28 août, en parvenant à écoper d'un match de suspension supplémentaire alors qu'il n'avait forcémment même pas joué. Une sanction qu'il avait jugée scandaleuse, annonçant dans un premier temps son intention de faire appel. Ce qui ne sera pas le cas, a annoncé le club champion de Belgique vendredi dans un communiqué. La commission disciplinaire de l'UEFA a sanctionné Jovanovic pour sa participation aux troubles qui ont opposé les joueurs des deux camps dans le couloir des vestiaires souterrains du Stade Constant Vanden Stock à l'issue de la rencontre. Les Chypriotes, après avoir jeté une canette à la tête de l'ancien délégué de l'équipe Pierre Leroy, avaient tenté d'investir le vestiaire de leurs adversaires. Mais "Jova" n'avait pas été en reste, et l'arbitre Marcin Borski a mentionné dans son rapport qu'il a également lancé une bouteille vide, ce qu'il nie. Il s'agissait en effet selon lui d'un simple renvoi à l'expéditeur. (CER)

Mais l'ex-soulier d'or qui ne sera pas sur la feuille d'arbitre à San Siro, aura jusqu'à présent surtout fait parler de lui en réussissant un double exploit inédit lors des barrages qualificatifs contre l'AEL Limassol. En se faisant exclure au match-aller (2-1) à après avoir quitté le terrain. Et au retour (2-0) le 28 août, en parvenant à écoper d'un match de suspension supplémentaire alors qu'il n'avait forcémment même pas joué. Une sanction qu'il avait jugée scandaleuse, annonçant dans un premier temps son intention de faire appel. Ce qui ne sera pas le cas, a annoncé le club champion de Belgique vendredi dans un communiqué. La commission disciplinaire de l'UEFA a sanctionné Jovanovic pour sa participation aux troubles qui ont opposé les joueurs des deux camps dans le couloir des vestiaires souterrains du Stade Constant Vanden Stock à l'issue de la rencontre. Les Chypriotes, après avoir jeté une canette à la tête de l'ancien délégué de l'équipe Pierre Leroy, avaient tenté d'investir le vestiaire de leurs adversaires. Mais "Jova" n'avait pas été en reste, et l'arbitre Marcin Borski a mentionné dans son rapport qu'il a également lancé une bouteille vide, ce qu'il nie. Il s'agissait en effet selon lui d'un simple renvoi à l'expéditeur. (CER)