"J'ai pris la décision d'accepter cette dernière très belle mission qui n'est pas évidente. Elle demandera toute mon énergie, mais je suis disposé à la mettre", a expliqué le stratège belge de 60 ans, en conférence de presse. "Savoir que ce sera un point final ne fait que me motiver davantage pour la mener à bien. Après, je pourrai profiter et donner un peu de place aux choses de tous les jours", a ajouté l'ancien entraîneur d'Anderlecht. "Le bilan est fait depuis déjà un bout de temps et plusieurs paramètres, personnels ou autres, ont joué. Mon idée était d'arrêter après deux saisons à Copenhague", a-t-il encore expliqué. "Quand ça s'est terminé bien plus tôt que prévu (il a été limogé à l'été 2013, ndlr), je pensais en rester là. Un entraîneur doit toujours être présent, servir d'exemple, et se traîner jusqu'au bout n'est pas la bonne voie à suivre". Ariel Jacobs officiera donc à la tête du VAFC jusqu'en juin 2015, ou en juin 2016 s'il décide de lever l'option d'un an figurant dans son contrat, et ce quelle que soit la division dans laquelle évoluera Valenciennes, a-t-il assuré. Depuis l'arrivée de Jacobs dans le Nord, Valenciennes (18e du championnat, premier relégable) a glané 17 points en 16 rencontres alors que le club nordiste n'en avait pris que 4 lors des neuf premières de la saison. (Belga)

"J'ai pris la décision d'accepter cette dernière très belle mission qui n'est pas évidente. Elle demandera toute mon énergie, mais je suis disposé à la mettre", a expliqué le stratège belge de 60 ans, en conférence de presse. "Savoir que ce sera un point final ne fait que me motiver davantage pour la mener à bien. Après, je pourrai profiter et donner un peu de place aux choses de tous les jours", a ajouté l'ancien entraîneur d'Anderlecht. "Le bilan est fait depuis déjà un bout de temps et plusieurs paramètres, personnels ou autres, ont joué. Mon idée était d'arrêter après deux saisons à Copenhague", a-t-il encore expliqué. "Quand ça s'est terminé bien plus tôt que prévu (il a été limogé à l'été 2013, ndlr), je pensais en rester là. Un entraîneur doit toujours être présent, servir d'exemple, et se traîner jusqu'au bout n'est pas la bonne voie à suivre". Ariel Jacobs officiera donc à la tête du VAFC jusqu'en juin 2015, ou en juin 2016 s'il décide de lever l'option d'un an figurant dans son contrat, et ce quelle que soit la division dans laquelle évoluera Valenciennes, a-t-il assuré. Depuis l'arrivée de Jacobs dans le Nord, Valenciennes (18e du championnat, premier relégable) a glané 17 points en 16 rencontres alors que le club nordiste n'en avait pris que 4 lors des neuf premières de la saison. (Belga)