Les Spirous de Charleroi ont réalisé un exploit historique, dimanche à Berlin, en se qualifiant pour l'Euroligue de basket, la plus grande compétition européenne (équivalente à la Champion's League en football). Devant 10.000 personnes, les Carolos ont fait jeu égal 70-70 en déplacement chez les Allemands de l'ALBA Berlin en match retour du 3e et dernier tour qualificatif de l'Euroligue, alors qu'ils s'étaient créés un avantage de quatre points après le match aller au Spiroudôme (81-77).

L'écart entre les hommes de Giovanni Bozzi et leurs adversaires n'a jamais été plus grand que 7 points en leur défaveur, peu avant le repos, atteint sur la marque de 34-29. Malgré les nombreuses pertes de balle, Charleroi était jusque là bien parvenu à limiter les dégâts dans un match fort défensif. Les champions de Belgique montreront un autre visage en 2e période. Joseph Gomis redonnera plusieurs fois l'avance (38-39, 41-43 et 46-52) dans le 3e quart temps. Abordant la dernière ligne droite avec six points d'avance, soit dix en réalité avec les 4 points du match aller, Charleroi a joué avec son bonheur en fin de partie. Après avoir été mené 48-56 et 51-59 (à 5 minutes du terme), Berlin est revenu à 68-68 avec deux triples et a même pris l'avance 70-68 avec 11 secondes à jouer. C'est finalement deux lancers francs de Mallet qui qualifiaient les Spirous, au grand soulagement de leur président Eric Somme.

Grâce à cette victoire, Spirou Charleroi est qualifié pour la phase de poule de l'Euroligue (avec l'Olympiakos de Pirée (Grè), le Real Madrid (Esp), Unicaja Malaga (Esp), Virtus Rome (Ita) et Bamberg (All)). Berlin est reversé en Eurocoupe.

Sportmagazine.be, avec Belga

Les Spirous de Charleroi ont réalisé un exploit historique, dimanche à Berlin, en se qualifiant pour l'Euroligue de basket, la plus grande compétition européenne (équivalente à la Champion's League en football). Devant 10.000 personnes, les Carolos ont fait jeu égal 70-70 en déplacement chez les Allemands de l'ALBA Berlin en match retour du 3e et dernier tour qualificatif de l'Euroligue, alors qu'ils s'étaient créés un avantage de quatre points après le match aller au Spiroudôme (81-77). L'écart entre les hommes de Giovanni Bozzi et leurs adversaires n'a jamais été plus grand que 7 points en leur défaveur, peu avant le repos, atteint sur la marque de 34-29. Malgré les nombreuses pertes de balle, Charleroi était jusque là bien parvenu à limiter les dégâts dans un match fort défensif. Les champions de Belgique montreront un autre visage en 2e période. Joseph Gomis redonnera plusieurs fois l'avance (38-39, 41-43 et 46-52) dans le 3e quart temps. Abordant la dernière ligne droite avec six points d'avance, soit dix en réalité avec les 4 points du match aller, Charleroi a joué avec son bonheur en fin de partie. Après avoir été mené 48-56 et 51-59 (à 5 minutes du terme), Berlin est revenu à 68-68 avec deux triples et a même pris l'avance 70-68 avec 11 secondes à jouer. C'est finalement deux lancers francs de Mallet qui qualifiaient les Spirous, au grand soulagement de leur président Eric Somme. Grâce à cette victoire, Spirou Charleroi est qualifié pour la phase de poule de l'Euroligue (avec l'Olympiakos de Pirée (Grè), le Real Madrid (Esp), Unicaja Malaga (Esp), Virtus Rome (Ita) et Bamberg (All)). Berlin est reversé en Eurocoupe. Sportmagazine.be, avec Belga