Evénement mercredi lors du stage du Standard au Portugal. Lors du footing du matin, les joueurs ont poussé Axel Witsel dans l'Atlantique pour fêter ses 22 ans. Sympa! ...mais c'est le genre d'histoire qui "déborde" vite. En fin de compte, tout le staff technique a été poussé dans les rouleaux. Des T3 Siramana Dembele et T2 Sergio Conceiçao jusqu'au T1 Dominique D'Onofrio himself!

C'est très étonnant: qu'on pousse un T1 sous la douche ou dans le jacuzzi après un titre, passe encore, mais en stage? Cela est-il envisageable avec des Van Gaal, Ferguson, Wenger, Mourinho ou...Bölöni?

Cela veut en tout cas dire une chose de manière très claire: Dominique D'Onofrio, un homme hyper sympathique et chaleureux, à l'inverse de l'un ou l'autre des précités, fait tellement partie de son groupe qu'il est considéré d'égal à égal par ses joueurs. Tout comme Conceiçao, d'ailleurs.

Mais n'est-ce pas aller trop loin? Ne va-t-on pas en conclure que ce staff ne se fait pas respecter? Une fois de plus, seuls les résultats auront raison...

John Baete

Evénement mercredi lors du stage du Standard au Portugal. Lors du footing du matin, les joueurs ont poussé Axel Witsel dans l'Atlantique pour fêter ses 22 ans. Sympa! ...mais c'est le genre d'histoire qui "déborde" vite. En fin de compte, tout le staff technique a été poussé dans les rouleaux. Des T3 Siramana Dembele et T2 Sergio Conceiçao jusqu'au T1 Dominique D'Onofrio himself! C'est très étonnant: qu'on pousse un T1 sous la douche ou dans le jacuzzi après un titre, passe encore, mais en stage? Cela est-il envisageable avec des Van Gaal, Ferguson, Wenger, Mourinho ou...Bölöni?Cela veut en tout cas dire une chose de manière très claire: Dominique D'Onofrio, un homme hyper sympathique et chaleureux, à l'inverse de l'un ou l'autre des précités, fait tellement partie de son groupe qu'il est considéré d'égal à égal par ses joueurs. Tout comme Conceiçao, d'ailleurs. Mais n'est-ce pas aller trop loin? Ne va-t-on pas en conclure que ce staff ne se fait pas respecter? Une fois de plus, seuls les résultats auront raison... John Baete