Roberto Martinez, 45 ans, est le premier étranger lauréat de ce trophée décerné pour la première fois en 2011, et le troisième entraîneur de football après Marc Wilmots (2013 et 2014) et Hein Vanhaezebrouck (2015).

Le Catalan a récolté 344 points, arrivant en tête des bulletins de vote à 69 reprises. Philip Mestdagh, le coach des Belgian Cats, l'équipe nationale belge 4e du Mondial de basket féminin, arrive en 2e position avec 275 points. Vital Heynen, le coach belge de l'équipe de Pologne championne du monde de volley, est 3e avec 246 points. Jacques Borlée, champion d'Europe et 3e des Mondiaux en salle sur 4x400 m avec les Belgian Tornados, pointe au 4e rang avec 209 points. Il avait remporté les deux premières éditions du trophée en 2011 et 2012. Lauréat des deux dernières éditions en 2016 et 2017, Roger Lespagnard, le coach de Nafi Thiam, championne d'Europe 2018 de l'heptathlon, termine cette fois en 5e position avec 189 points.

Nommé à la tête des Diables Rouges en 2016 après le départ de Marc Wilmots, Roberto Martinez a mené la Belgique à une historique 3e place lors de la Coupe du monde cet été en Russie. Les Diables Rouges terminent en outre l'année à la 1e place du classement FIFA.

Les Red Lions Equipe belge de l'année, devant les Diables

Les Diables Rouges, 3e de la Coupe du monde de football en Russie, terminent en 2e position avec 329 points, devant les Belgian Cats (188 points), l'équipe nationale de basket féminin qui a terminé 4e du Mondial dames, et les Belgian Tornados (76 points), champions d'Europe du relais 4x400 m et médaille de bronze des Mondiaux en salle.

Les Red Lions sont les invités de dernière minute du referendum de l'Equipe de l'année. La date limite pour les votes était fixée au 5 décembre, en plein mondial de hockey.

Les Red Lions, qui ne figuraient pas dans la short-list initiale de trois finalistes, ont ensuite été sacrés champions du monde le 16 décembre à Bhubaneswar en Inde. Suite à cet exploit, le premier titre mondial remporté dans un sport collectif belge, les Red Lions ont bénéficié d'une modification du règlement.

Sportpress.be relançant son référendum pour ce qui concerne l'Equipe de l'année. Selon les résultats de ce nouveau scrutin, quatre équipes (au lieu de trois) se sont retrouvées finalistes.

Et les Red Lions de Shane McLeod l'ont emporté avec 232 points d'avance sur les Diables Rouges. C'est la troisième fois que les Red Lions sont élus Equipe de l'année après 2012 et 2016. Ils succèdent au palmarès à l'équipe belge de Coupe Davis, qui avait atteint la finale de la Coupe Davis 2017.

Eden Hazard élu Sportif de l'année 2018

Le capitaine des Diables Rouges Eden Hazard a été élu Sportif belge de l'année 2018 lors du 52e Gala du Sport qui s'est déroulé samedi soir à Bruxelles. L'ailier de Chelsea est le troisième footballeur à recevoir ce trophée après Thibaut Courtois en 2014 et Kevin De Bruyne en 2015.

Eden Hazard a terminé en tête de ce référendum annuel organisé par l'association professionnelle belge des journalistes sportifs (Sportpress.be) avec 736 points, soit un écart de 19 points sur le 2e, Koen Naert, sacré champion d'Europe de marathon l'été dernier à Berlin. Bart Swings, médaille d'argent de la mass-start en février aux Jeux olympiques d'hiver de Pyeongchang, finit à la 3e place avec 325 points. Thierry Neuville, vice-champion du monde des rallyes (291 points) et Thibaut Courtois, le gardien des Diables Rouges passé cet été de Chelsea au Real Madrid (250 points), complètent le top 5.

Vainqueur de la Coupe d'Angleterre la saison passée avec Chelsea, Eden Hazard, 27 ans, doit en grande partie son trophée au parcours des Diables Rouges, qui ont terminé à une historique 3e place de la Coupe du monde de football cet été en Russie, le meilleur résultat de l'histoire de l'équipe nationale belge. Eden Hazard a été désigné deuxième meilleur joueur du Mondial 2018 derrière le Croate Luka Modric.

Le Brainois a terminé 8e du Trophée du Ballon d'or, remporté par Modric, début décembre. En s'imposant dans le marathon de l'Euro d'athlétisme de Berlin l'été dernier, Koen Naert était devenu le premier Belge champion d'Europe de marathon depuis Karel Lismont en 1971. Cette performance lui a valu un mano a mano serré avec Eden Hazard, qui l'emporte pour 19 points. Hazard a terminé 94 fois en tête des bulletins de vote, contre 79 pour Naert.

Pour sa deuxième participation aux Jeux olympiques, Bart Swings avait décroché la médaille d'argent de la mass-start des Jeux d'hiver de Pyeongchang en février, offrant à la Belgique sa 6e médaille aux Jeux d'hiver, la première depuis Bart Veldkamp en 1998 à Nagano. Le Louvaniste termine avec 325 points. Il a récolté 18 premières places. Eden Hazard succède à David Goffin au palmarès du referendum du Sportif de l'année.

Nina Derwael, championne du monde et d'Europe, est la Sportive belge de l'année 2018

Nina Derwael a été élue Sportive belge de l'année 2018 samedi soir lors du Gala du Sport à Bruxelles. La championne d'Europe et du monde de gymnastique artistique aux barres asymétriques a remporté la 44e édition du référendum annuel organisé par l'association professionnelle belge des journalistes sportifs (Sportpress.be) avec 1212 points, terminant 196 fois en tête des bulletins de vote.

Sportive belge de l'année en 2014, 2016 et 2017, Nafissatou Thiam, sacrée championne d'Europe de l'heptathlon cet été à Berlin, termine cette fois à la 2e place avec 950 points. Emma Meesseman, 4e du Mondial de basket féminin avec les Belgian Cats et victorieuse de l'Euroligue avec son club d'Ekaterinebourg, prend la 3e place avec 440 points.

Emma Plasschaert, championne du monde de voile en Laser Radial (383 points) et Elise Mertens, lauréate de 7 tournois sur le circuit WTA cette saison (3 en simple et 4 en double) et demi-finaliste de l'Open d'Australie (284 points). Première gymnaste élue Sportive de l'année, Nina Derwael, 18 ans, avait terminé 2e du referendum derrière Nafi Thiam l'année dernière, après qu'elle était devenue la première Belge championne d'Europe de gymnastique (à Cluj) et médaillée mondiale (en bronze à Montréal) aux barres asymétriques.

La Limbourgeoise a encore fait mieux cette année, en allant chercher l'or aux barres asymétriques à l'Euro de Glasgow en août et aux Mondiaux de Doha en novembre. Elle a aussi décroché la médaille d'argent à la poutre aux championnats d'Europe et avait terminé quatrième du concours énéral et de l'exercice à la poutre aux Mondiaux.

Ces performances lui ont valu une pluie de récompenses en fin d'année. Nina Derwael avait en effet déjà reçu le Géant Flamand et le Joyau du sport flamand, ainsi que le Trophée National du Mérite Sportif.

Roberto Martinez, 45 ans, est le premier étranger lauréat de ce trophée décerné pour la première fois en 2011, et le troisième entraîneur de football après Marc Wilmots (2013 et 2014) et Hein Vanhaezebrouck (2015). Le Catalan a récolté 344 points, arrivant en tête des bulletins de vote à 69 reprises. Philip Mestdagh, le coach des Belgian Cats, l'équipe nationale belge 4e du Mondial de basket féminin, arrive en 2e position avec 275 points. Vital Heynen, le coach belge de l'équipe de Pologne championne du monde de volley, est 3e avec 246 points. Jacques Borlée, champion d'Europe et 3e des Mondiaux en salle sur 4x400 m avec les Belgian Tornados, pointe au 4e rang avec 209 points. Il avait remporté les deux premières éditions du trophée en 2011 et 2012. Lauréat des deux dernières éditions en 2016 et 2017, Roger Lespagnard, le coach de Nafi Thiam, championne d'Europe 2018 de l'heptathlon, termine cette fois en 5e position avec 189 points. Nommé à la tête des Diables Rouges en 2016 après le départ de Marc Wilmots, Roberto Martinez a mené la Belgique à une historique 3e place lors de la Coupe du monde cet été en Russie. Les Diables Rouges terminent en outre l'année à la 1e place du classement FIFA.