Les Belges ont d'emblée tenté de faire plier les N.1 mondiaux, via Charlier, Dockier, Luypaert et Truyens. Sans effet. Les Allemands ont réagi et se sont créé les plus belles occasions mettant à contribution le gardien Vanasch. En fin de période, le gardien du Waducks a encore sauvé sa cage juste avant la pause, aidé par de Saedeleer. Vanasch gagna encore son face à face à la reprise et sur l'action suivante Tom Boon, servi par Denayer, expédiait un tir dans le plafond du but allemand (0-1, 38e). Les Allemands protestèrent en vain, malgré un appel à la vidéo, estimant que le tir avait été expédié du mauvais côté du stick. Les Allemands reprirent le jeu à leur compte et égalisèrent très vite sur une déviation de Zwicker (1-1, 42e). Les Red Lions, acculés devant leur but, éprouvaient de la peine à repousser la pression allemande. Vanasch retarda l'échéance mais le but de Weiss (2-1, 52e) concrétisait la maîtrise germanique. Les Belges bénéficièrent ensuite de deux pc et Dockier expédia un tir sur le poteau, mais sur un contre Korn mettait un terme aux espoirs belges (3-1, 63e). (Belga)

Les Belges ont d'emblée tenté de faire plier les N.1 mondiaux, via Charlier, Dockier, Luypaert et Truyens. Sans effet. Les Allemands ont réagi et se sont créé les plus belles occasions mettant à contribution le gardien Vanasch. En fin de période, le gardien du Waducks a encore sauvé sa cage juste avant la pause, aidé par de Saedeleer. Vanasch gagna encore son face à face à la reprise et sur l'action suivante Tom Boon, servi par Denayer, expédiait un tir dans le plafond du but allemand (0-1, 38e). Les Allemands protestèrent en vain, malgré un appel à la vidéo, estimant que le tir avait été expédié du mauvais côté du stick. Les Allemands reprirent le jeu à leur compte et égalisèrent très vite sur une déviation de Zwicker (1-1, 42e). Les Red Lions, acculés devant leur but, éprouvaient de la peine à repousser la pression allemande. Vanasch retarda l'échéance mais le but de Weiss (2-1, 52e) concrétisait la maîtrise germanique. Les Belges bénéficièrent ensuite de deux pc et Dockier expédia un tir sur le poteau, mais sur un contre Korn mettait un terme aux espoirs belges (3-1, 63e). (Belga)