Cette semaine, je vais une nouvelle fois revenir sur l'absurdité du système des play-offs de notre championnat. La prochaine journée, la dernière de la phase classique, ne servira à rien. PO1, PO2 et PO3 : tous les verdicts sont déjà tombés. Les PO3 sont le summum du surréalisme à la belge. Le Beerschot et le Cercle vont donc s'affronter cinq fois pour gagner le droit de disputer le tour final face aux vainqueurs des tranches de D2. C'est absurde.

En PO2, c'est déjà écrit : on va se faire chier. Il n'y a quasiment aucun enjeu. Certaines équipes comme Mons l'an dernier vont sans doute essayer de jouer le jeu mais il ne faut pas se leurrer : après deux matches l'affaire sera entendue s'ils n'ont pas pris suffisamment de points. Certains avancent les sommes perçues en fin de saison en fonction du classement pour donner de l'enjeu mais ces sommes sont moins élevées que les primes de victoire à verser aux joueurs en cas de succès ! Ce système, c'est la porte ouverte aux magouilles. Pas au niveau des clubs mais plutôt des parieurs qui ont là une possibilité de proposer de l'argent à certains joueurs pour des rencontres sans enjeu. On va certainement avoir droit à des résultats bizarres.

Le seul truc positif, ce sera les PO1 même si je ne doute pas une seconde qu'Anderlecht va être champion. Les Mauves auront tout de même leur rôle d'arbitre pour l'Europe à jouer car ils vont certainement perdre des points çà et là. Il va d'ailleurs falloir faire attention au Club Bruges qui revient en puissance notamment grâce à sa victoire contre Zulte-Waregem.

Mons ne fera pas partie des PO1 et c'est bien dommage pour l'équipe d'Enzo Scifo qui échoue finalement de peu. Quand on repense au match perdu contre Charleroi de manière illogique, les Dragons peuvent avoir des regrets. Ces trois points auraient pu changer pas mal de choses.

J'ai lu dans la Dernière Heure/Les Sports, la semaine dernière, qu'un policier était chargé à plein temps de démasquer les tricheries dans le foot belge. C'est une excellente idée. Il est chargé de repérer les comportements supposés suspects de certains joueurs durant les matches. Steven De Lil, c'est le nom de cet inspecteur, estime que les équipes de D2 sont des proies faciles et que c'est plus calme en D1.Il devrait quand même regarder de près certains matches parmi l'élite aussi, car le passé a prouvé que tout n'y est pas toujours réglo non plus.

Je tiens également à féliciter les supporters du Standard. Ils ont eu les couilles de ne pas aller faire le déplacement pour soutenir les leurs à Louvain. Ils ont parfaitement raison. 26€, c'est le prix à payer pour voir un choc en Serie A. Pas pour un OHL - Standard ! Les supporters liégeois souffrent financièrement avec les déboires d'Arcelor-Mittal. Un père de famille qui emmènerait ses deux enfants au stade en aurait pour 78€ sans compter les frais de déplacement ! C'est beaucoup trop. Heureusement pour les Rouches, il y a eu une justice sur le terrain. Le Standard a gagné haut la main dans un stade sans le moindre supporter liégeois. Il faut qu'il y ait une vraie solidarité entre les supporters des différentes équipes pour lutter contre ces prix exagérés. La Ligue Pro devrait d'ailleurs intervenir : il est grand temps qu'il y ait un prix maximum fixé pour les supporters visiteurs.

Propos recueillis par Jules Monnier

Cette semaine, je vais une nouvelle fois revenir sur l'absurdité du système des play-offs de notre championnat. La prochaine journée, la dernière de la phase classique, ne servira à rien. PO1, PO2 et PO3 : tous les verdicts sont déjà tombés. Les PO3 sont le summum du surréalisme à la belge. Le Beerschot et le Cercle vont donc s'affronter cinq fois pour gagner le droit de disputer le tour final face aux vainqueurs des tranches de D2. C'est absurde. En PO2, c'est déjà écrit : on va se faire chier. Il n'y a quasiment aucun enjeu. Certaines équipes comme Mons l'an dernier vont sans doute essayer de jouer le jeu mais il ne faut pas se leurrer : après deux matches l'affaire sera entendue s'ils n'ont pas pris suffisamment de points. Certains avancent les sommes perçues en fin de saison en fonction du classement pour donner de l'enjeu mais ces sommes sont moins élevées que les primes de victoire à verser aux joueurs en cas de succès ! Ce système, c'est la porte ouverte aux magouilles. Pas au niveau des clubs mais plutôt des parieurs qui ont là une possibilité de proposer de l'argent à certains joueurs pour des rencontres sans enjeu. On va certainement avoir droit à des résultats bizarres.Le seul truc positif, ce sera les PO1 même si je ne doute pas une seconde qu'Anderlecht va être champion. Les Mauves auront tout de même leur rôle d'arbitre pour l'Europe à jouer car ils vont certainement perdre des points çà et là. Il va d'ailleurs falloir faire attention au Club Bruges qui revient en puissance notamment grâce à sa victoire contre Zulte-Waregem. Mons ne fera pas partie des PO1 et c'est bien dommage pour l'équipe d'Enzo Scifo qui échoue finalement de peu. Quand on repense au match perdu contre Charleroi de manière illogique, les Dragons peuvent avoir des regrets. Ces trois points auraient pu changer pas mal de choses.J'ai lu dans la Dernière Heure/Les Sports, la semaine dernière, qu'un policier était chargé à plein temps de démasquer les tricheries dans le foot belge. C'est une excellente idée. Il est chargé de repérer les comportements supposés suspects de certains joueurs durant les matches. Steven De Lil, c'est le nom de cet inspecteur, estime que les équipes de D2 sont des proies faciles et que c'est plus calme en D1.Il devrait quand même regarder de près certains matches parmi l'élite aussi, car le passé a prouvé que tout n'y est pas toujours réglo non plus.Je tiens également à féliciter les supporters du Standard. Ils ont eu les couilles de ne pas aller faire le déplacement pour soutenir les leurs à Louvain. Ils ont parfaitement raison. 26€, c'est le prix à payer pour voir un choc en Serie A. Pas pour un OHL - Standard ! Les supporters liégeois souffrent financièrement avec les déboires d'Arcelor-Mittal. Un père de famille qui emmènerait ses deux enfants au stade en aurait pour 78€ sans compter les frais de déplacement ! C'est beaucoup trop. Heureusement pour les Rouches, il y a eu une justice sur le terrain. Le Standard a gagné haut la main dans un stade sans le moindre supporter liégeois. Il faut qu'il y ait une vraie solidarité entre les supporters des différentes équipes pour lutter contre ces prix exagérés. La Ligue Pro devrait d'ailleurs intervenir : il est grand temps qu'il y ait un prix maximum fixé pour les supporters visiteurs.Propos recueillis par Jules Monnier