Par Bruno Govers Tout a commencé samedi passé avec le partage concédé sur ses terres, face à Lokeren (1-1) de Zulte Waregem. Les hommes de Francky Dury, à deux points seulement d'Anderlecht au moment d'aborder la 2e phase du championnat, avaient la possibilité de prendre la tête du championnat, entendu que les Mauves n'entraient en lice que le lundi de Pâques contre Genk. Mais les Flandriens, qui ont dû composer pour la première fois à une pression inhabituelle pour eux, se sont emmêlé les pinceaux devant les Waeslandiens de Peter Maes.

Lundi, avant le match de clôture entre le Sporting et les Limbourgeois, le Club Bruges et le Standard étaient appelés à en découdre en Venise du Nord. Considérés par beaucoup comme l'équipe en forme du moment, les Bleu et Noir ont bafouillé leur football comme pas permis et se sont fait surprendre par des Liégeois qu'on n'attendait pas aussi fringants à ce stade de la compétition. Les Rouches, qui défieront Anderlecht le week-end prochain, joueront peut-être plus qu'un simple rôle d'arbitre dans ces PO.

Quant à Anderlecht, vu les résultats de la concurrence, il aurait pu être le grand bénéficiaire du week-end. Pendant une heure, le temps de donner une leçon de football au Racing, il l'a bel et bien été, avant de perdre pied d'une façon incompréhensible et de perdre le match par 1-2. Du coup, il n'a plus qu'un point d'avance sur Zulte Waregem et trois sur Genk. Vive les play-offs !

Par Bruno Govers Tout a commencé samedi passé avec le partage concédé sur ses terres, face à Lokeren (1-1) de Zulte Waregem. Les hommes de Francky Dury, à deux points seulement d'Anderlecht au moment d'aborder la 2e phase du championnat, avaient la possibilité de prendre la tête du championnat, entendu que les Mauves n'entraient en lice que le lundi de Pâques contre Genk. Mais les Flandriens, qui ont dû composer pour la première fois à une pression inhabituelle pour eux, se sont emmêlé les pinceaux devant les Waeslandiens de Peter Maes. Lundi, avant le match de clôture entre le Sporting et les Limbourgeois, le Club Bruges et le Standard étaient appelés à en découdre en Venise du Nord. Considérés par beaucoup comme l'équipe en forme du moment, les Bleu et Noir ont bafouillé leur football comme pas permis et se sont fait surprendre par des Liégeois qu'on n'attendait pas aussi fringants à ce stade de la compétition. Les Rouches, qui défieront Anderlecht le week-end prochain, joueront peut-être plus qu'un simple rôle d'arbitre dans ces PO. Quant à Anderlecht, vu les résultats de la concurrence, il aurait pu être le grand bénéficiaire du week-end. Pendant une heure, le temps de donner une leçon de football au Racing, il l'a bel et bien été, avant de perdre pied d'une façon incompréhensible et de perdre le match par 1-2. Du coup, il n'a plus qu'un point d'avance sur Zulte Waregem et trois sur Genk. Vive les play-offs !