En football, les miracles existent et les Diables Rouges en ont déjà accomplis plus d'un. Alors pourquoi pas ce mardi soir face à l'Allemagne ?

Belgique-Espagne, 1980
Lors de l'Euro 1980 en Italie, la Belgique était parvenue à sortir en tête d'un groupe composé de l'Angleterre, de l'Italie et de l'Espagne grâce à deux matches nuls et une victoire, aussi belle qu'incroyable, face à la Roja, 2-1. En finale, les Diables s'inclineront malheureusement face à la RFA (République Fédérale Allemande) sur le même score...


Argentine-Belgique, 1982
Deux ans plus tard, les Diables ont réalisé un petit miracle en s'imposant 0-1 face à l'Argentine de Maradona lors du premier tour de la Coupe du monde 1982 en Espagne. Les choses se déroulèrent nettement moins bien au second tour avec la défaite 3-0 contre la Pologne.


Belgique-URSS, 1986
Le match qui a opposé la Belgique à l'URSS, lors de la Coupe du monde mexicaine de 1986, restera longtemps dans les mémoires comme l'un des plus fous, l'un des plus indécis et surtout comme l'un des plus formidables jamais disputé par les Diables Rouges : victoire 4-3 et qualification pour les quarts de finale à la clé. Cet été là, les Belges allaient encore se débarrasser de l'Espagne avant de subir la loi de l'Argentine et de Diego Maradona au sommet de son art.


Belgique- Pays-Bas, 1994 Aux Etats-Unis, en 1994, les Diables Rouges avaient bien entamé leur Coupe du monde en venant à bout du Maroc et surtout en s'imposant de fort belle manière face à nos voisins néerlandais sur le score de 1-0. La suite de la campagne allait être bien moins réjouissante : un revers face à l'Arabie Saoudite et une douloureuse défaite 3-2 face à ... l'Allemagne.


Belgique-République tchèque, 2001
La dernière participation de la Belgique à une phase finale de Coupe du monde, en 2002, n'a été possible que grâce à l'exploit réalisé par les Diables de Robert Waseige. Un double 1-0 lors des deux confrontations face à la République tchèque de Pavel Nedved en barrages.

Cette décennie n'a pas encore connu son miracle des Diables Rouges. Espérons que ce sera pour ce mardi soir face à l'Allemagne...

Sportfootmagazine.be

En football, les miracles existent et les Diables Rouges en ont déjà accomplis plus d'un. Alors pourquoi pas ce mardi soir face à l'Allemagne ? Belgique-Espagne, 1980 Lors de l'Euro 1980 en Italie, la Belgique était parvenue à sortir en tête d'un groupe composé de l'Angleterre, de l'Italie et de l'Espagne grâce à deux matches nuls et une victoire, aussi belle qu'incroyable, face à la Roja, 2-1. En finale, les Diables s'inclineront malheureusement face à la RFA (République Fédérale Allemande) sur le même score... Argentine-Belgique, 1982 Deux ans plus tard, les Diables ont réalisé un petit miracle en s'imposant 0-1 face à l'Argentine de Maradona lors du premier tour de la Coupe du monde 1982 en Espagne. Les choses se déroulèrent nettement moins bien au second tour avec la défaite 3-0 contre la Pologne. Belgique-URSS, 1986 Le match qui a opposé la Belgique à l'URSS, lors de la Coupe du monde mexicaine de 1986, restera longtemps dans les mémoires comme l'un des plus fous, l'un des plus indécis et surtout comme l'un des plus formidables jamais disputé par les Diables Rouges : victoire 4-3 et qualification pour les quarts de finale à la clé. Cet été là, les Belges allaient encore se débarrasser de l'Espagne avant de subir la loi de l'Argentine et de Diego Maradona au sommet de son art. Belgique- Pays-Bas, 1994 Aux Etats-Unis, en 1994, les Diables Rouges avaient bien entamé leur Coupe du monde en venant à bout du Maroc et surtout en s'imposant de fort belle manière face à nos voisins néerlandais sur le score de 1-0. La suite de la campagne allait être bien moins réjouissante : un revers face à l'Arabie Saoudite et une douloureuse défaite 3-2 face à ... l'Allemagne. Belgique-République tchèque, 2001 La dernière participation de la Belgique à une phase finale de Coupe du monde, en 2002, n'a été possible que grâce à l'exploit réalisé par les Diables de Robert Waseige. Un double 1-0 lors des deux confrontations face à la République tchèque de Pavel Nedved en barrages. Cette décennie n'a pas encore connu son miracle des Diables Rouges. Espérons que ce sera pour ce mardi soir face à l'Allemagne... Sportfootmagazine.be