Charleroi est dans l'ascenseur. Sur la base de ce que cette équipe a montré dans les derniers matches, elle est de moins en moins menacée. Mais Yannick Ferrera ne doit rien lâcher, il doit garder le contrôle de son vestiaire. Il y a quelques gars bizarres là-bas.

Ziguy Badibanga avait critiqué les entraînements, trop durs selon lui. Maintenant, c'est Mohammed Aoulad qui fait des gestes agressifs vers son coach et l'insulte. C'est inacceptable. Je peux comprendre que des joueurs soient frustrés, mais des réactions pareilles doivent être punies durement.

Et j'ai un message pour ces jeunes : montrez quelque chose sur le terrain, prouvez que vous avez le niveau, après cela vous pourrez éventuellement un peu l'ouvrir, vous aurez enfin une petite crédibilité.

Propos recueillis par Pierre Danvoye

Charleroi est dans l'ascenseur. Sur la base de ce que cette équipe a montré dans les derniers matches, elle est de moins en moins menacée. Mais Yannick Ferrera ne doit rien lâcher, il doit garder le contrôle de son vestiaire. Il y a quelques gars bizarres là-bas.Ziguy Badibanga avait critiqué les entraînements, trop durs selon lui. Maintenant, c'est Mohammed Aoulad qui fait des gestes agressifs vers son coach et l'insulte. C'est inacceptable. Je peux comprendre que des joueurs soient frustrés, mais des réactions pareilles doivent être punies durement.Et j'ai un message pour ces jeunes : montrez quelque chose sur le terrain, prouvez que vous avez le niveau, après cela vous pourrez éventuellement un peu l'ouvrir, vous aurez enfin une petite crédibilité.Propos recueillis par Pierre Danvoye