Tout va très vite en foot. La semaine dernière, le Standard venait de virer Ron Jans et était au plus mal. Je disais que je les voyais malgré tout accéder aux PO1. Aujourd'hui, tout roule de nouveau à Sclessin avec le joli 6 sur 6 contre Genk et Louvain : Rednic est le nouveau Dieu du stade.

Mircea Rednic a apporté les changements tactiques qui s'imposaient en instaurant son 4-4-2 et en réalignant Batshuayi qui était devenu un pestiféré avec le coach hollandais. Bien joué, Michy a marqué deux fois mais certains joueurs devraient se regarder dans le miroir parce que ce n'est pas possible une telle différence de niveau en si peu de temps, même avec un nouveau coach.

A Bruges, Bart Verhaeghe a pris ses responsabilités en virant Leekens après cette nouvelle défaite contre Zulte. C'était le bon moment, le Club doit réagir. Jeudi, ils ont un match important en Europa League contre Newcastle. Ils doivent gagner car une nouvelle défaite et ce serait la fin des haricots, ça signifierait une saison compliquée jusqu'au bout. Leekens va pouvoir profiter de ses indemnités de licenciement. A ce niveau-là, ce n'est plus un parachute doré mais la compagnie aérienne complète. Il a quand même dû avoir un hamburger dans la gorge en voyant que c'est Thorgan Hazard qui marque le but de son C4. Thorgan a servi le dessert et je suis certain qu'il a pensé à son frère en montant sur le terrain.

Je voudrais aussi parler de Yannick Ferrera. C'est un coach qui a un ton intéressant dans cette compétition. Il est posé en interview, cohérent, il maîtrise son sujet, est travailleur. Pourtant, je ne sais pas s'il veut faire son Mourinho à tous les matches mais je ne comprends pas qu'il s'obstine à laisser Hervé Kagé sur le banc. C'est un des rares joueurs de son noyau qui est capable de donner un assist. Quand il est entré contre Lokeren, il a donné quelques caviars. Avec Badibanga et Rossini, il est un des meilleurs Carolos. Ferrera fait des drôles de choix en faisant tourner son équipe de la sorte. Il gère son noyau en fonction de l'accumulation des matches comme s'il jouait le titre. Il faut qu'il se méfie car l'ombre de Jacky Mathijssen plane à Charleroi où on n'attend que ça. Il ne faudrait pas qu'il se fasse hara-kiri.

Car il ne faut pas se leurrer, Charleroi va jouer la descente cette année. Le classement est déjà clair. Derrière, ça va se jouer entre le Cercle, Waasland-Beveren, le Lierse, Charleroi et le Beerschot. Au-dessus, ça va vite prendre des points. La prochaine journée va d'ailleurs être hyper importante dans cette optique avec les matches Lierse - Beerschot et Waasland-Beveren - Charleroi. Les Zèbres doivent se méfier de cette équipe de vieux briscards. Ils sont lents défensivement mais on sent qu'il y a une bonne ambiance et des mecs comme Cavens ou Sonck sont toujours dangereux. Et que dire de Christophe Lepoint ?

Contre le Beerschot, il a donné 3 points avec cet assist et ce superbe but. C'est mon coup de coeur. Il a fait des bêtises mais il est vraiment très bon et je ne comprends pas qu'on l'ait refusé chez les Zèbres : il est Wallon, il a une bonne mentalité, c'est un amuseur dans le vestiaire et un guerrier sur le terrain.

Je m'inquiète aussi pour le Beerschot. Ils ont un noyau qui tient la route mais les joueurs ne sont pas payés. Le licenciement de Coulibaly pour son altercation est une fausse excuse. Les vraies raisons sont ailleurs. C'est une chance pour les autres candidats à la descente. Si les Anversois perdent contre le Lierse ça va exploser !

Propos recueillis par Jules Monnier

Tout va très vite en foot. La semaine dernière, le Standard venait de virer Ron Jans et était au plus mal. Je disais que je les voyais malgré tout accéder aux PO1. Aujourd'hui, tout roule de nouveau à Sclessin avec le joli 6 sur 6 contre Genk et Louvain : Rednic est le nouveau Dieu du stade. Mircea Rednic a apporté les changements tactiques qui s'imposaient en instaurant son 4-4-2 et en réalignant Batshuayi qui était devenu un pestiféré avec le coach hollandais. Bien joué, Michy a marqué deux fois mais certains joueurs devraient se regarder dans le miroir parce que ce n'est pas possible une telle différence de niveau en si peu de temps, même avec un nouveau coach. A Bruges, Bart Verhaeghe a pris ses responsabilités en virant Leekens après cette nouvelle défaite contre Zulte. C'était le bon moment, le Club doit réagir. Jeudi, ils ont un match important en Europa League contre Newcastle. Ils doivent gagner car une nouvelle défaite et ce serait la fin des haricots, ça signifierait une saison compliquée jusqu'au bout. Leekens va pouvoir profiter de ses indemnités de licenciement. A ce niveau-là, ce n'est plus un parachute doré mais la compagnie aérienne complète. Il a quand même dû avoir un hamburger dans la gorge en voyant que c'est Thorgan Hazard qui marque le but de son C4. Thorgan a servi le dessert et je suis certain qu'il a pensé à son frère en montant sur le terrain. Je voudrais aussi parler de Yannick Ferrera. C'est un coach qui a un ton intéressant dans cette compétition. Il est posé en interview, cohérent, il maîtrise son sujet, est travailleur. Pourtant, je ne sais pas s'il veut faire son Mourinho à tous les matches mais je ne comprends pas qu'il s'obstine à laisser Hervé Kagé sur le banc. C'est un des rares joueurs de son noyau qui est capable de donner un assist. Quand il est entré contre Lokeren, il a donné quelques caviars. Avec Badibanga et Rossini, il est un des meilleurs Carolos. Ferrera fait des drôles de choix en faisant tourner son équipe de la sorte. Il gère son noyau en fonction de l'accumulation des matches comme s'il jouait le titre. Il faut qu'il se méfie car l'ombre de Jacky Mathijssen plane à Charleroi où on n'attend que ça. Il ne faudrait pas qu'il se fasse hara-kiri. Car il ne faut pas se leurrer, Charleroi va jouer la descente cette année. Le classement est déjà clair. Derrière, ça va se jouer entre le Cercle, Waasland-Beveren, le Lierse, Charleroi et le Beerschot. Au-dessus, ça va vite prendre des points. La prochaine journée va d'ailleurs être hyper importante dans cette optique avec les matches Lierse - Beerschot et Waasland-Beveren - Charleroi. Les Zèbres doivent se méfier de cette équipe de vieux briscards. Ils sont lents défensivement mais on sent qu'il y a une bonne ambiance et des mecs comme Cavens ou Sonck sont toujours dangereux. Et que dire de Christophe Lepoint ? Contre le Beerschot, il a donné 3 points avec cet assist et ce superbe but. C'est mon coup de coeur. Il a fait des bêtises mais il est vraiment très bon et je ne comprends pas qu'on l'ait refusé chez les Zèbres : il est Wallon, il a une bonne mentalité, c'est un amuseur dans le vestiaire et un guerrier sur le terrain. Je m'inquiète aussi pour le Beerschot. Ils ont un noyau qui tient la route mais les joueurs ne sont pas payés. Le licenciement de Coulibaly pour son altercation est une fausse excuse. Les vraies raisons sont ailleurs. C'est une chance pour les autres candidats à la descente. Si les Anversois perdent contre le Lierse ça va exploser ! Propos recueillis par Jules Monnier