La flamme a brûlé pendant toute la durée de ces XIVe jeux Paralympiques ouverts le 29 août au soir dans le stade de Stratford, dans l'est de la capitale britannique. Son extinction marque la fin d'un été dédié au sport de haut niveau dans la capitale britannique qui a également accueilli les JO du 27 juillet au 12 août. Elle a été saluée par les 80.000 spectateurs venus assister à la cérémonie de clôture des jeux Paralympiques, les plus importants jamais organisés.

La flamme avait été allumée le 28 août au soir lors d'une cérémonie à l'hôpital de Stoke Mandeville, près de Londres, où un neurologue avait eu l'idée de faire faire du sport aux blessés de guerre, puis d'organiser une compétition internationale en 1948.

Le flambeau avait rejoint le stade olympique le lendemain, après avoir parcouru près de 150 km, portée par 580 relayeurs à travers plusieurs hauts lieux touristiques londoniens, comme Piccadilly Circus ou le passage piéton d'Abbey Road, immortalisé par les Beatles.

La flamme olympique avait, elle, été éteinte dans le stade de Stratford le 12 août. Elle est arrivée à Rio de Janeiro le lendemain.

Coe salue des Jeux record, avec 2,7 millions de spectateurs

Le chef du comité d'organisation des Jeux de Londres Sebastian Coe a salué la réussite des jeux Paralympiques -2,7 millions de tickets vendus, un record- qui ont, selon lui, changé le regard sur le handisport et sur le handicap.

"Nous avions l'objectif d'éveiller les consciences. Je pense vraiment que nous avons réussi, pas seulement sur le sport de haut niveau mais aussi en contribuant à transformer ces talents extraordinaires en célébrités", a-t-il affirmé lors d'une conférence de presse au parc olympique de Straford (est de Londres). "Nous avons créé de nouvelles stars", a-t-il même dit, assurant avoir "offert un tremplin au handisport".

"Ça a vraiment été encourageant. Selon les premières enquêtes, plus de 70% des gens voient maintenant les Paralympiques comme étant du sport de haut niveau", a encore dit M. Coe, en remerciant le public d'avoir soutenu les athlètes pendant les Jeux.

"On a vendu 2,7 millions de billets. On aurait pu en vendre plus. Il y a eu une demande sans précédent", a précisé le responsable. Selon lui, les deux tiers de la population britannique ont suivi les Jeux à la télévision. Ils ont également été diffusés à travers le monde "devant un nombre inouï de téléspectateurs", dans "plus de cent pays", un chiffre selon lui sans précédent.

Les Jeux ont aussi "contribué à changer de façon révolutionnaire le regard du public" sur le handicap, d'après le chef du Locog : "Trois quarts (des gens) pensent que les jeux Paralympiques ont ouvert la voie à un meilleur traitement des personnes handicapées".

"Je pense que les gens ne verront plus le sport de la même façon. Je pense qu'ils ne verront plus jamais le handicap de la même façon", a encore dit Seb Coe, appelant à conserver cet engouement, ce nouveau regard et cette visibilité d'ici Rio 2016.

Pendant les Paralympiques, plus de 1500 médailles ont été attribuées à environ 75 pays.

Sportfootmagazine.be, avec Belga

Le tableau final des médailles des jeux Paralympiques de Londres, à l'issue de la dernière journée de compétition, dimanche :

Or Argent Bronze Total 1. Chine 95 71 65 231

2. Russie 36 38 28 102

3. Grande-Bretagne 34 43 43 120

4. Ukraine 32 24 28 84

5. Australie 32 23 30 85

6. Etats-Unis 31 29 38 98

7. Brésil 21 14 8 43

8. Allemagne 18 26 22 66

9. Pologne 14 13 9 36

10. Pays-Bas 10 10 19 39

11. Iran 10 7 7 24

12. Corée du Sud 9 9 9 27

13. Italie 9 8 11 28

14. Tunisie 9 5 5 19

15. Cuba 9 5 3 17

16. France 8 19 18 45

17. Espagne 8 18 16 42

18. Afrique du Sud 8 12 9 29

19. Eire 8 3 5 16

20. Canada 7 15 9 31

21. Nouvelle-Zélande 6 7 4 17

22. Nigeria 6 5 2 13

23. Mexique 6 4 11 21

24. Japon 5 5 6 16

25. Belarus 5 2 3 10

26. Algérie 4 6 9 19

27. Azerbaïdjan 4 5 3 12

28. Egypte 4 4 7 15

29. Suède 4 4 4 12

30. Autriche 4 3 6 13

31. Thaïlande 4 2 2 8

32. Finlande 4 1 1 6

33. Suisse 3 6 4 13

34. Hong Kong 3 3 6 12

35. Norvège 3 2 3 8

36. Belgique 3 1 3 7 37. Maroc 3 0 3 6

38. Hongrie 2 6 6 14

39. Serbie 2 3 0 5

40. Kenya 2 2 2 6

41. Slovaquie 2 1 3 6

42. République tchèque 1 6 4 11

43. Turquie 1 5 4 10

44. Grèce 1 3 8 12

45. Israël 1 2 5 8

46. Emirats 1 1 1 3

47. Lettonie 1 1 0 2

. Namibie 1 1 0 2

. Roumanie 1 1 0 2

50. Danemark 1 0 4 5

51. Angola 1 0 1 2

52. Bosnie 1 0 0 1

. Chili 1 0 0 1

. Fidji 1 0 0 1

. Islande 1 0 0 1

. Jamaïque 1 0 0 1

. Macédoine 1 0 0 1

58. Croatie 0 2 3 5

59. Bulgarie 0 2 1 3

. Irak 0 2 1 3

61. Colombie 0 2 0 2

62. Argentine 0 1 4 5

63. Portugal 0 1 2 3

. Taïwan 0 1 2 3

65. Malaisie 0 1 1 2

. Singapour 0 1 1 2

67. Arabie Saoudite 0 1 0 1

. Chypre 0 1 0 1

. Ethiopie 0 1 0 1

. Inde 0 1 0 1

. Ouzbékistan 0 1 0 1

. Slovénie 0 1 0 1

73. Venezuela 0 0 2 2

74. Indonésie 0 0 1 1

. Sri Lanka 0 0 1 1

La flamme a brûlé pendant toute la durée de ces XIVe jeux Paralympiques ouverts le 29 août au soir dans le stade de Stratford, dans l'est de la capitale britannique. Son extinction marque la fin d'un été dédié au sport de haut niveau dans la capitale britannique qui a également accueilli les JO du 27 juillet au 12 août. Elle a été saluée par les 80.000 spectateurs venus assister à la cérémonie de clôture des jeux Paralympiques, les plus importants jamais organisés. La flamme avait été allumée le 28 août au soir lors d'une cérémonie à l'hôpital de Stoke Mandeville, près de Londres, où un neurologue avait eu l'idée de faire faire du sport aux blessés de guerre, puis d'organiser une compétition internationale en 1948. Le flambeau avait rejoint le stade olympique le lendemain, après avoir parcouru près de 150 km, portée par 580 relayeurs à travers plusieurs hauts lieux touristiques londoniens, comme Piccadilly Circus ou le passage piéton d'Abbey Road, immortalisé par les Beatles. La flamme olympique avait, elle, été éteinte dans le stade de Stratford le 12 août. Elle est arrivée à Rio de Janeiro le lendemain. Coe salue des Jeux record, avec 2,7 millions de spectateurs Le chef du comité d'organisation des Jeux de Londres Sebastian Coe a salué la réussite des jeux Paralympiques -2,7 millions de tickets vendus, un record- qui ont, selon lui, changé le regard sur le handisport et sur le handicap. "Nous avions l'objectif d'éveiller les consciences. Je pense vraiment que nous avons réussi, pas seulement sur le sport de haut niveau mais aussi en contribuant à transformer ces talents extraordinaires en célébrités", a-t-il affirmé lors d'une conférence de presse au parc olympique de Straford (est de Londres). "Nous avons créé de nouvelles stars", a-t-il même dit, assurant avoir "offert un tremplin au handisport". "Ça a vraiment été encourageant. Selon les premières enquêtes, plus de 70% des gens voient maintenant les Paralympiques comme étant du sport de haut niveau", a encore dit M. Coe, en remerciant le public d'avoir soutenu les athlètes pendant les Jeux. "On a vendu 2,7 millions de billets. On aurait pu en vendre plus. Il y a eu une demande sans précédent", a précisé le responsable. Selon lui, les deux tiers de la population britannique ont suivi les Jeux à la télévision. Ils ont également été diffusés à travers le monde "devant un nombre inouï de téléspectateurs", dans "plus de cent pays", un chiffre selon lui sans précédent. Les Jeux ont aussi "contribué à changer de façon révolutionnaire le regard du public" sur le handicap, d'après le chef du Locog : "Trois quarts (des gens) pensent que les jeux Paralympiques ont ouvert la voie à un meilleur traitement des personnes handicapées". "Je pense que les gens ne verront plus le sport de la même façon. Je pense qu'ils ne verront plus jamais le handicap de la même façon", a encore dit Seb Coe, appelant à conserver cet engouement, ce nouveau regard et cette visibilité d'ici Rio 2016. Pendant les Paralympiques, plus de 1500 médailles ont été attribuées à environ 75 pays. Sportfootmagazine.be, avec Belga