Restant sur deux matches nuls contre la Real Sociedad en Liga (2-2) et le Milan AC en Ligue des Champions (2-2), le Barça s'est remis dans le droit chemin par une orgie de buts (8-0) aux dépens d'Osasuna Pampelune, samedi au Camp Nou.

Les absences d'Iniesta et d'Alexis Sanchez, tous deux blessés longue durée, n'ont pas empêché les Catalans de produire un football très séduisant et porté vers l'avant.

La rencontre aura été illuminée par l'entente parfaite de Messi et de Fabregas, le premier, auteur d'un triplé, le deuxième signant un but et deux passes décisives.

Messi, roi de la rencontre, ouvrait ainsi le bal dès la 5e minute de jeu. On retrouvait l'Argentin buteur à la 40e (5-0), convertissant en but un magnifique travail de Cesc en pleine surface et à la 78e, sur un exploit personnel (8-0).

Fabregas faisait mouche à son tour sur un magnifique lob de l'Argentin, irrésistible samedi (2-0).

Villa y allait lui aussi de son doublé, d'abord sur un service d'Abidal (3-0, 34e) et plus tard sur une offrande de Fabregas (7-0, 75e).

L'Asturien était aussi à l'origine du quatrième but, une action très chanceuse, conclue par un but contre son camp du défenseur Roversio (4-0, 39e).

Bien plus construit était le but de Xavi (6-0, 56e), mis sur orbite par Messi et consistant en un splendide lob du portier d'Osasuna.

Sportfootmagazine.be, avec Belga

Restant sur deux matches nuls contre la Real Sociedad en Liga (2-2) et le Milan AC en Ligue des Champions (2-2), le Barça s'est remis dans le droit chemin par une orgie de buts (8-0) aux dépens d'Osasuna Pampelune, samedi au Camp Nou. Les absences d'Iniesta et d'Alexis Sanchez, tous deux blessés longue durée, n'ont pas empêché les Catalans de produire un football très séduisant et porté vers l'avant. La rencontre aura été illuminée par l'entente parfaite de Messi et de Fabregas, le premier, auteur d'un triplé, le deuxième signant un but et deux passes décisives. Messi, roi de la rencontre, ouvrait ainsi le bal dès la 5e minute de jeu. On retrouvait l'Argentin buteur à la 40e (5-0), convertissant en but un magnifique travail de Cesc en pleine surface et à la 78e, sur un exploit personnel (8-0). Fabregas faisait mouche à son tour sur un magnifique lob de l'Argentin, irrésistible samedi (2-0). Villa y allait lui aussi de son doublé, d'abord sur un service d'Abidal (3-0, 34e) et plus tard sur une offrande de Fabregas (7-0, 75e). L'Asturien était aussi à l'origine du quatrième but, une action très chanceuse, conclue par un but contre son camp du défenseur Roversio (4-0, 39e). Bien plus construit était le but de Xavi (6-0, 56e), mis sur orbite par Messi et consistant en un splendide lob du portier d'Osasuna. Sportfootmagazine.be, avec Belga