Les Diables Rouges abordent contre l'Autriche, mardi (20h45) au stade Roi Baudouin, un virage important dans leur campagne de qualification pour l'Euro 2012 de football. L'Autriche figure actuellement au 61e rang du classement FIFA, soit un échelon plus haut que la Belgique. "L'Autriche est une nation présentant un bon mélange de technique et de physique, un style de jeu 'à l'allemande'", a déclaré Georges Leekens lundi en conférence de presse.

"Les Autrichiens se présentent à Bruxelles invaincus après leurs victoires contre l'Azerbaïdjan (3-0) et le Kazakhstan (2-0)", a-t-il rappelé. "Ils sont forts sur les phases arrêtées et possèdent en la personne de Marko Arnautovic (ndlr: actuellement au Werder de Brême) un excellent attaquant. J'aperçois néanmoins des possibilités pour mon équipe", a encore ajouté l'entraîneur fédéral, qui ne composera sa sélection qu'après le dernier entraînement de lundi.

Plus tôt dans la matinée, les Diables, divisés en trois groupes distincts et emmenés par Vincent Kompany, Daniel Van Buyten et Timmy Simons, avaient effectué une séance de décrassage sur le terrain du Stade communal de Diegem . "J'espère que nous pourrons allier vitesse et profondeur, et que les possibilités offensives de notre entre-jeu seront plus nombreuses. De toute façon, nous débuterons notre match avec l'objectif de vouloir marquer à deux reprises. La plupart des joueurs ont entre-temps récupéré du long voyage au Kazakhstan et sont tous prêts", a conclu Leekens.

Vincent Kompany, qui a purgé sa suspension d'une rencontre (abus de cartes jaunes) vendredi face au Kazakhstan, reviendra donc mardi en considération pour une sélection face à l'Autriche. Comme Leekens est préoccupé par l'état de fatigue que le déplacement à Astana a provoqué, le défenseur de Manchester City devrait être de nouveau au poste face aux solides Autrichiens. Il l'était déjà en tout cas, devant la presse, lundi.

"Le duel contre l'Autriche est très important pour la suite de la campagne de qualification", avoue Kompany. "Prendre les trois points est notre objectif. Nous avons les moyens de le faire mais il ne faut pas sous-estimer l'adversaire. Nous savions d'avance que nos deux premiers matches contre l'Allemagne (0-1) et en Turquie (3-2) seraient très difficiles. Nous étions déçus mais j'estime que nous n'avons pas déçu", a avancé Kompany. "Ce groupe est toujours positif et il y règne une bonne ambiance. Nous voulons obtenir des succès ensemble, nous y travaillons. Ce n'est pas une question d'individualités mais de groupe."

Jelle Vossen, une des bonnes surprises d'Astana, estime aussi que la victoire contre l'Autriche est un objectif réalisable. "Nous ne devons pas nous croire arrivés après la victoire au Kazakhstan. Nous devons confirmer et gagner les trois points à domicile. Si nous jouons avec les mêmes concentration et mentalité, nous aurons certainement une chance", a estimé l'attaquant de Genk.

Sportmagazine.be, avec Belga

Les Diables Rouges abordent contre l'Autriche, mardi (20h45) au stade Roi Baudouin, un virage important dans leur campagne de qualification pour l'Euro 2012 de football. L'Autriche figure actuellement au 61e rang du classement FIFA, soit un échelon plus haut que la Belgique. "L'Autriche est une nation présentant un bon mélange de technique et de physique, un style de jeu 'à l'allemande'", a déclaré Georges Leekens lundi en conférence de presse. "Les Autrichiens se présentent à Bruxelles invaincus après leurs victoires contre l'Azerbaïdjan (3-0) et le Kazakhstan (2-0)", a-t-il rappelé. "Ils sont forts sur les phases arrêtées et possèdent en la personne de Marko Arnautovic (ndlr: actuellement au Werder de Brême) un excellent attaquant. J'aperçois néanmoins des possibilités pour mon équipe", a encore ajouté l'entraîneur fédéral, qui ne composera sa sélection qu'après le dernier entraînement de lundi. Plus tôt dans la matinée, les Diables, divisés en trois groupes distincts et emmenés par Vincent Kompany, Daniel Van Buyten et Timmy Simons, avaient effectué une séance de décrassage sur le terrain du Stade communal de Diegem . "J'espère que nous pourrons allier vitesse et profondeur, et que les possibilités offensives de notre entre-jeu seront plus nombreuses. De toute façon, nous débuterons notre match avec l'objectif de vouloir marquer à deux reprises. La plupart des joueurs ont entre-temps récupéré du long voyage au Kazakhstan et sont tous prêts", a conclu Leekens. Vincent Kompany, qui a purgé sa suspension d'une rencontre (abus de cartes jaunes) vendredi face au Kazakhstan, reviendra donc mardi en considération pour une sélection face à l'Autriche. Comme Leekens est préoccupé par l'état de fatigue que le déplacement à Astana a provoqué, le défenseur de Manchester City devrait être de nouveau au poste face aux solides Autrichiens. Il l'était déjà en tout cas, devant la presse, lundi. "Le duel contre l'Autriche est très important pour la suite de la campagne de qualification", avoue Kompany. "Prendre les trois points est notre objectif. Nous avons les moyens de le faire mais il ne faut pas sous-estimer l'adversaire. Nous savions d'avance que nos deux premiers matches contre l'Allemagne (0-1) et en Turquie (3-2) seraient très difficiles. Nous étions déçus mais j'estime que nous n'avons pas déçu", a avancé Kompany. "Ce groupe est toujours positif et il y règne une bonne ambiance. Nous voulons obtenir des succès ensemble, nous y travaillons. Ce n'est pas une question d'individualités mais de groupe." Jelle Vossen, une des bonnes surprises d'Astana, estime aussi que la victoire contre l'Autriche est un objectif réalisable. "Nous ne devons pas nous croire arrivés après la victoire au Kazakhstan. Nous devons confirmer et gagner les trois points à domicile. Si nous jouons avec les mêmes concentration et mentalité, nous aurons certainement une chance", a estimé l'attaquant de Genk.Sportmagazine.be, avec Belga