Plus facile à dire qu'à faire, évidemment, puisque nos représentants n'ont plus gagné contre la 'Mannschaft' depuis 1954 (2-0) et que leur ultime victoire outre-rhin remonte, elle, carrément à 1910 (0-3). Le grand bonhomme de cette rencontre avait été le Brugeois (du Cercle) André Saeys, auteur des deux premiers buts, tandis que 44 ans plus tard, c'est le Beerschotman Rik Coppens (auteur du goal d'ouverture) qui s'était tout particulièrement distingué. Demain, c'est sur Eden Hazard que nos espoirs reposeront pour réaliser un retentissant exploit. L'attaquant de Lille respire la grande forme depuis le début de la saison et vient d'inscrire son premier but pour le compte des Diables Rouges vendredi passé face au Kazakhstan. Bis repetita placent.

Bruno Govers, Sport/Foot Magazine

Plus facile à dire qu'à faire, évidemment, puisque nos représentants n'ont plus gagné contre la 'Mannschaft' depuis 1954 (2-0) et que leur ultime victoire outre-rhin remonte, elle, carrément à 1910 (0-3). Le grand bonhomme de cette rencontre avait été le Brugeois (du Cercle) André Saeys, auteur des deux premiers buts, tandis que 44 ans plus tard, c'est le Beerschotman Rik Coppens (auteur du goal d'ouverture) qui s'était tout particulièrement distingué. Demain, c'est sur Eden Hazard que nos espoirs reposeront pour réaliser un retentissant exploit. L'attaquant de Lille respire la grande forme depuis le début de la saison et vient d'inscrire son premier but pour le compte des Diables Rouges vendredi passé face au Kazakhstan. Bis repetita placent. Bruno Govers, Sport/Foot Magazine