Groupe A :

Qui de City ou Naples verra les 8e de finale de la Ligue des Champions pour la première fois de son histoire ? Pour les Citizens, deux conditions doivent être remplies : il faut qu'ils battent le Bayern, et que dans le même temps Naples ne s'impose pas à Villarreal.

Groupe B :

C'est une finale particulière pour Lille : une victoire l'expédierait en 8e de finale, tout autre résultat l'en écarterait. Les Nordistes, qui peuvent aussi conserver leur 3e place en fonction du résultat du CSKA à Milan, ont donc leur destin en mains. Trabzonspor n'a plus gagné depuis quatre matches mais n'a besoin que d'un nul pour découvrir les 8e de finale de la Ligue des champions.

Groupe C :

Etonnante finale que ce Bâle-MU ! Les Suisses, auteurs d'un spectaculaire 3-3 à Old Trafford, créeraient la sensation de la journée s'ils battaient et éliminaient ainsi les Anglais, qui ont toujours atteint au moins les quarts de finale ces cinq dernières années.

Benfica est déjà qualifié, et une victoire contre le modeste Galati lui garantirait la première place.

Groupe D : Lyon a une fenêtre de tir, mais étroite : il doit l'emporter à Zagreb et compter sur une victoire du Real à Amsterdam pour espérer remonter les sept buts d'avance que compte l'Ajax à la différence de buts générale (Français et Néerlandais étant à égalité aux matches particuliers), et ainsi participer aux 8e de finale de la Ligue des Champions pour la 9e fois consécutive. En cas d'échec, Lyon se consolerait avec un billet pour l'Europa League.

L'Ajax se trouve à l'inverse dans une position plus confortable pour accrocher une qualification, pour la première fois depuis 2005-2006 : un simple nul lui éviterait d'avoir à prendre des nouvelles de l'autre match.

Sportfootmagazine.be, avec Belga

Groupe A : Qui de City ou Naples verra les 8e de finale de la Ligue des Champions pour la première fois de son histoire ? Pour les Citizens, deux conditions doivent être remplies : il faut qu'ils battent le Bayern, et que dans le même temps Naples ne s'impose pas à Villarreal. Groupe B : C'est une finale particulière pour Lille : une victoire l'expédierait en 8e de finale, tout autre résultat l'en écarterait. Les Nordistes, qui peuvent aussi conserver leur 3e place en fonction du résultat du CSKA à Milan, ont donc leur destin en mains. Trabzonspor n'a plus gagné depuis quatre matches mais n'a besoin que d'un nul pour découvrir les 8e de finale de la Ligue des champions. Groupe C : Etonnante finale que ce Bâle-MU ! Les Suisses, auteurs d'un spectaculaire 3-3 à Old Trafford, créeraient la sensation de la journée s'ils battaient et éliminaient ainsi les Anglais, qui ont toujours atteint au moins les quarts de finale ces cinq dernières années. Benfica est déjà qualifié, et une victoire contre le modeste Galati lui garantirait la première place. Groupe D : Lyon a une fenêtre de tir, mais étroite : il doit l'emporter à Zagreb et compter sur une victoire du Real à Amsterdam pour espérer remonter les sept buts d'avance que compte l'Ajax à la différence de buts générale (Français et Néerlandais étant à égalité aux matches particuliers), et ainsi participer aux 8e de finale de la Ligue des Champions pour la 9e fois consécutive. En cas d'échec, Lyon se consolerait avec un billet pour l'Europa League. L'Ajax se trouve à l'inverse dans une position plus confortable pour accrocher une qualification, pour la première fois depuis 2005-2006 : un simple nul lui éviterait d'avoir à prendre des nouvelles de l'autre match. Sportfootmagazine.be, avec Belga