La Ligue royale belge d'athlétisme (LRBA), le coach du relais 4x400 m Jacques Borlée et Crelan, partenaire principal de la fédération, avaient lancé début juin un appel au grand public pour envoyer des suggestions de noms pour l'équipe des relayeurs belges. Le jury a reçu 863 propositions et a retenu l'appellation "Belgian Tornados". "Une tornade est synonyme de puissance naturelle, d'énergie, d'accélération et elle tourne en rond comme les coureurs autour de la piste. Une tornade contient aussi une force explosive, primordiale en championnat où notre équipe veut briller. Ce nom est donc un beau symbole pour nos jeunes et ambitieux athlètes de l'équipe relais du 4 x 400 m", explique Luc Versele, CEO de Crelan et président du jury. "C'est un projet positif qui représente notre passé, mais qui nous met surtout dans un état d'esprit formidable pour le futur. Il doit pouvoir transcender notre équipe, nos fédérations, nos institutions et nos jeunes. Cette magie doit faire en sorte que le relais doit pouvoir se courir dans toutes les écoles", déclare Jacques Borlée, le coach des "Belgian Tornados". (Belga)

La Ligue royale belge d'athlétisme (LRBA), le coach du relais 4x400 m Jacques Borlée et Crelan, partenaire principal de la fédération, avaient lancé début juin un appel au grand public pour envoyer des suggestions de noms pour l'équipe des relayeurs belges. Le jury a reçu 863 propositions et a retenu l'appellation "Belgian Tornados". "Une tornade est synonyme de puissance naturelle, d'énergie, d'accélération et elle tourne en rond comme les coureurs autour de la piste. Une tornade contient aussi une force explosive, primordiale en championnat où notre équipe veut briller. Ce nom est donc un beau symbole pour nos jeunes et ambitieux athlètes de l'équipe relais du 4 x 400 m", explique Luc Versele, CEO de Crelan et président du jury. "C'est un projet positif qui représente notre passé, mais qui nous met surtout dans un état d'esprit formidable pour le futur. Il doit pouvoir transcender notre équipe, nos fédérations, nos institutions et nos jeunes. Cette magie doit faire en sorte que le relais doit pouvoir se courir dans toutes les écoles", déclare Jacques Borlée, le coach des "Belgian Tornados". (Belga)