Lors du dernier conseil d'administration de la Pro League, le 20 décembre, les clubs avaient demandé que l'Union belge et la Pro League agissent pour éradiquer toutes les formes de violence sur les terrains de football.

A partir de la prochaine journée (14-15 janvier), le parquet fédéral visionnera en entier chaque match qui sera diffusé à la télévision ainsi que les résumés des matches concernés. Chaque action qui porte atteinte à l'intégrité physique d'un joueur et qui n'a pas été jugée par l'arbitre lors de la rencontre sera signalée.

Par ailleurs, les contrôleurs des arbitres qui seront présents aux matchs informeront directement ou indirectement le parquet fédéral s'ils sont témoins de telles actions.

Le parquet décidera ensuite s'il y a des poursuites ou non pour les actions qui n'ont pas été constatées par l'arbitre. Si l'arbitre a vu et jugé une action, le parquet ne pourra pas entreprendre d'autres actions, précise le communiqué.

Sportfootmagazine.be, avec Belga

Lors du dernier conseil d'administration de la Pro League, le 20 décembre, les clubs avaient demandé que l'Union belge et la Pro League agissent pour éradiquer toutes les formes de violence sur les terrains de football. A partir de la prochaine journée (14-15 janvier), le parquet fédéral visionnera en entier chaque match qui sera diffusé à la télévision ainsi que les résumés des matches concernés. Chaque action qui porte atteinte à l'intégrité physique d'un joueur et qui n'a pas été jugée par l'arbitre lors de la rencontre sera signalée. Par ailleurs, les contrôleurs des arbitres qui seront présents aux matchs informeront directement ou indirectement le parquet fédéral s'ils sont témoins de telles actions. Le parquet décidera ensuite s'il y a des poursuites ou non pour les actions qui n'ont pas été constatées par l'arbitre. Si l'arbitre a vu et jugé une action, le parquet ne pourra pas entreprendre d'autres actions, précise le communiqué. Sportfootmagazine.be, avec Belga