Deux titres avec Chelsea, le triplé avec Barcelone, 54 buts en Premier League, dix en Primera Division : difficile de trouver plus beau palmarès en Belgique que celui d' Eidur Gudjohnsen (34 ans). La dernière acquisition du Cercle, a choisi cinq grands moments de sa carrière.

1. Le transfert à Chelsea en 2000

"Ma première étape vers l'élite européenne, à laquelle Chelsea émargeait déjà. Marcel Desailly, Frank Leboeuf, Dennis Wise, Gianfranco Zola, Mario Stanic, Jimmy Floyd Hasselbaink... A 21 ans, ce n'était pas mal. En plus, le manager, Gianluca Vialli, avait insisté pour m'engager. Or, il était mon idole de jeunesse depuis que mon père m'avait donné le maillot qu'il avait échangé avec lui après la finale de C2 d'Anderlecht contre la Sampdoria."

2. Le ciseau contre Leeds en 2003


"Mon plus beau but. C'est indescriptible : j'avais l'impression de planer. Gamin, je rêvais d'inscrire un tel but et je m'étais exercé sans relâche, sur un terrain anonyme. J'ai réussi ce but devant 40.000 personnes, dans un match traditionnellement disputé contre Leeds, alors que nous étions menés 0-1... Je n'oublierai jamais cette euphorie de quelques secondes. Seule la naissance de mes trois enfants surpasse ce moment."

3. Champion avec Chelsea à Bolton en 2005

"Le premier de mes deux titres avec Chelsea, le premier des Blues en cinquante ans. Nous l'avons fêté sur le terrain de Bolton, là où j'avais relancé ma carrière et que je porte toujours dans mon coeur. C'était un match très spécial : les supporters des deux camps scandaient mon nom. C'était aussi le sommet d'une magnifique saison : nous n'avions essuyé qu'une seule défaite, j'avais réussi mon tout premier hat-trick, contre Blackburn et marqué le but de la victoire contre Manchester United lors de la première journée."

4. Le premier but en championnat pour Barcelone en 2006


"Mon tout premier match de championnat pour Barcelone et un but, lors de la première journée, au Celta Vigo. Je suis entré à la 74' et treize minutes plus tard, j'ai marqué le goal de la victoire 2-3, sur un assist de Deco. Je ne pouvais rêver meilleur départ et pour quelle équipe !"

5. La fête après le triplé en 2009

"Le titre, la Coupe et la Ligue des Champions avec Barcelone : la saison parfaite, couronnée d'un tour de plusieurs heures dans un bus ouvert, à travers le centre, sous les acclamations d'un million de personnes, avant de pénétrer dans le Camp Nou, comble lui aussi. Le sentiment que m'a laissé mon crochet est inégalable mais cet orgasme prolongé n'en est pas loin, même si je n'ai pas joué durant cette finale de la Ligue des Champions. J'aurais adoré passer ne fût-ce que quelques minutes sur le terrain, comme durant la demi-finale à Chelsea mais, d'un autre côté, dans une telle fête, il ne faut pas être égoïste."

Jonas Creteur, Sport/Foot Magazine

Deux titres avec Chelsea, le triplé avec Barcelone, 54 buts en Premier League, dix en Primera Division : difficile de trouver plus beau palmarès en Belgique que celui d' Eidur Gudjohnsen (34 ans). La dernière acquisition du Cercle, a choisi cinq grands moments de sa carrière. 1. Le transfert à Chelsea en 2000 "Ma première étape vers l'élite européenne, à laquelle Chelsea émargeait déjà. Marcel Desailly, Frank Leboeuf, Dennis Wise, Gianfranco Zola, Mario Stanic, Jimmy Floyd Hasselbaink... A 21 ans, ce n'était pas mal. En plus, le manager, Gianluca Vialli, avait insisté pour m'engager. Or, il était mon idole de jeunesse depuis que mon père m'avait donné le maillot qu'il avait échangé avec lui après la finale de C2 d'Anderlecht contre la Sampdoria." 2. Le ciseau contre Leeds en 2003 "Mon plus beau but. C'est indescriptible : j'avais l'impression de planer. Gamin, je rêvais d'inscrire un tel but et je m'étais exercé sans relâche, sur un terrain anonyme. J'ai réussi ce but devant 40.000 personnes, dans un match traditionnellement disputé contre Leeds, alors que nous étions menés 0-1... Je n'oublierai jamais cette euphorie de quelques secondes. Seule la naissance de mes trois enfants surpasse ce moment." 3. Champion avec Chelsea à Bolton en 2005 "Le premier de mes deux titres avec Chelsea, le premier des Blues en cinquante ans. Nous l'avons fêté sur le terrain de Bolton, là où j'avais relancé ma carrière et que je porte toujours dans mon coeur. C'était un match très spécial : les supporters des deux camps scandaient mon nom. C'était aussi le sommet d'une magnifique saison : nous n'avions essuyé qu'une seule défaite, j'avais réussi mon tout premier hat-trick, contre Blackburn et marqué le but de la victoire contre Manchester United lors de la première journée." 4. Le premier but en championnat pour Barcelone en 2006 "Mon tout premier match de championnat pour Barcelone et un but, lors de la première journée, au Celta Vigo. Je suis entré à la 74' et treize minutes plus tard, j'ai marqué le goal de la victoire 2-3, sur un assist de Deco. Je ne pouvais rêver meilleur départ et pour quelle équipe !" 5. La fête après le triplé en 2009 "Le titre, la Coupe et la Ligue des Champions avec Barcelone : la saison parfaite, couronnée d'un tour de plusieurs heures dans un bus ouvert, à travers le centre, sous les acclamations d'un million de personnes, avant de pénétrer dans le Camp Nou, comble lui aussi. Le sentiment que m'a laissé mon crochet est inégalable mais cet orgasme prolongé n'en est pas loin, même si je n'ai pas joué durant cette finale de la Ligue des Champions. J'aurais adoré passer ne fût-ce que quelques minutes sur le terrain, comme durant la demi-finale à Chelsea mais, d'un autre côté, dans une telle fête, il ne faut pas être égoïste."Jonas Creteur, Sport/Foot Magazine