L'équipe Leopard Trek a décidé ne ne pas poursuivre le Tour d'Italie cycliste, a annoncé la formation luxembourgeoise mardi soir, au lendemain du décès de son coureur Wouter Weylandt lors de la troisième étape du Giro. Les coureurs de Leopard Trek avaient décidé dans la nuit de lundi à mardi de disputer la quatrième étape. Cette quatrième étape a été neutralisée et ce sont les Leopard Trek, ainsi que Tyler Farrar, ami proche de Weylandt, qui ont franchi en premier, en se tenant par l'épaule, la ligne d'arrivée, à Livourne.

Mardi soir, Leopard Trek a annoncé que ses coureurs ont décidé de quitter le Giro, à la suite du décès de Wouter Weylandt. Le choix des coureurs est approuvé par la direction. "La décision devait être prise par les coureurs, car ce sont eux qui participent à la course", déclare Brian Nygaard, le manager de Leopard Trek. "Nous avons toujours dit que nous approuverions leur choix. Nous tenons à remercier les autres équipes, l'organisateur RCS, les autorités italiennes et tous les supporters présents sur la route entre Gênes et Livourne dans l'étape d'aujourd'hui, quand le peloton a rendu hommage à Wouter Weylandt".

Fabian Wegmann explique que les coureurs ne "pouvaient plus continuer dans ces circonstances". "Nous sommes des professionnels, mais nous pensons que c'est la bonne décision".

L'Américain Tyler Farrar, ami intime de Wouter Weylandt, avait déjà annoncé, dès mardi matin, qu'il ferait de même après la quatrième étape. Le coureur de l'équipe Garmin avait l'habitude de s'entraîner avec Weylandt dans la région de Gand (Belgique) où il réside pendant la saison européenne. L'Américain, vainqueur d'étape sur le Giro l'an passé, rentrera en Belgique avec un masseur de son équipe "afin de l'aider en ces moments difficiles" selon les mots d'un membre de l'encadrement de Garmin.

Sportfootmagazine.be, avec Belga

L'équipe Leopard Trek a décidé ne ne pas poursuivre le Tour d'Italie cycliste, a annoncé la formation luxembourgeoise mardi soir, au lendemain du décès de son coureur Wouter Weylandt lors de la troisième étape du Giro. Les coureurs de Leopard Trek avaient décidé dans la nuit de lundi à mardi de disputer la quatrième étape. Cette quatrième étape a été neutralisée et ce sont les Leopard Trek, ainsi que Tyler Farrar, ami proche de Weylandt, qui ont franchi en premier, en se tenant par l'épaule, la ligne d'arrivée, à Livourne. Mardi soir, Leopard Trek a annoncé que ses coureurs ont décidé de quitter le Giro, à la suite du décès de Wouter Weylandt. Le choix des coureurs est approuvé par la direction. "La décision devait être prise par les coureurs, car ce sont eux qui participent à la course", déclare Brian Nygaard, le manager de Leopard Trek. "Nous avons toujours dit que nous approuverions leur choix. Nous tenons à remercier les autres équipes, l'organisateur RCS, les autorités italiennes et tous les supporters présents sur la route entre Gênes et Livourne dans l'étape d'aujourd'hui, quand le peloton a rendu hommage à Wouter Weylandt". Fabian Wegmann explique que les coureurs ne "pouvaient plus continuer dans ces circonstances". "Nous sommes des professionnels, mais nous pensons que c'est la bonne décision". L'Américain Tyler Farrar, ami intime de Wouter Weylandt, avait déjà annoncé, dès mardi matin, qu'il ferait de même après la quatrième étape. Le coureur de l'équipe Garmin avait l'habitude de s'entraîner avec Weylandt dans la région de Gand (Belgique) où il réside pendant la saison européenne. L'Américain, vainqueur d'étape sur le Giro l'an passé, rentrera en Belgique avec un masseur de son équipe "afin de l'aider en ces moments difficiles" selon les mots d'un membre de l'encadrement de Garmin. Sportfootmagazine.be, avec Belga