Georges Leekens (60 ans) devrait être le 25ème coach de l'histoire des Diables Rouges. Le conditionnel est encore de mise car il y a des problèmes. Les bricoleurs de l'Union belge ont frappé fort. Ils ont reproché à Dick Advocaat d'avoir rompu son contrat. Ils ont fait "mieux" en trouvant un accord avec un entraîneur qui a deux contrats en cours.

Leekens est lié à Courtrai jusqu'en 2012. Ce club a le droit de demander un dédommagement. Le grand Georges a aussi un accord avec Lokeren pour cinq ans et on affirme que le club de Daknam a prévu une solide clause de rupture. N'est-ce pas pour cela que Leekens désirait dans un premier temps coacher un club et l'équipe nationale?

Leekens acceptera-t-il de payer la clause ou la refilera-t-il à l'Union belge? On le voit: c'est confus avant de commencer. Et, comme d'habitude, les huiles de l'Union belge ont oeuvré à l'envers.

La fédé devrait rencontrer la direction de Courtrai ce mercredi. N'aurait-il pas été indiqué de trouver une solution avec ce club avant de négocier avec Leekens? On dit déjà que le flou dans lequel la fédé a travaillé ne plaît pas à tous les clubs. Leekens a un accord jusqu'en 2012 et l'Euro en Ukraine et en Pologne avec une option pour deux saisons de plus (salaire: 450.000 euros par an). Et si Courtrai et Lokeren mettaient des bâtons dans les roues?

Pierre Bilic

Georges Leekens (60 ans) devrait être le 25ème coach de l'histoire des Diables Rouges. Le conditionnel est encore de mise car il y a des problèmes. Les bricoleurs de l'Union belge ont frappé fort. Ils ont reproché à Dick Advocaat d'avoir rompu son contrat. Ils ont fait "mieux" en trouvant un accord avec un entraîneur qui a deux contrats en cours. Leekens est lié à Courtrai jusqu'en 2012. Ce club a le droit de demander un dédommagement. Le grand Georges a aussi un accord avec Lokeren pour cinq ans et on affirme que le club de Daknam a prévu une solide clause de rupture. N'est-ce pas pour cela que Leekens désirait dans un premier temps coacher un club et l'équipe nationale? Leekens acceptera-t-il de payer la clause ou la refilera-t-il à l'Union belge? On le voit: c'est confus avant de commencer. Et, comme d'habitude, les huiles de l'Union belge ont oeuvré à l'envers. La fédé devrait rencontrer la direction de Courtrai ce mercredi. N'aurait-il pas été indiqué de trouver une solution avec ce club avant de négocier avec Leekens? On dit déjà que le flou dans lequel la fédé a travaillé ne plaît pas à tous les clubs. Leekens a un accord jusqu'en 2012 et l'Euro en Ukraine et en Pologne avec une option pour deux saisons de plus (salaire: 450.000 euros par an). Et si Courtrai et Lokeren mettaient des bâtons dans les roues?Pierre Bilic