"Nous avons joué avec surprise en début de partie, en mettant la pression et ça nous a plutôt bien réussi", a confié Georges Leekens ce mercredi en conférence de presse. "Il faut tenter pour obtenir quelque chose. J'ai vu du positif dans cette partie et suis content de notre discipline tactique."

Le sélectionneur n'était par contre pas satisfait du comportement de son équipe sur les phases arrêtées. "C'est le point négatif. Le reste, c'était la dure réalité à laquelle on se heurte quand on joue face à l'Allemagne. Il y a le top, le sub-top et les bonnes équipes. L'Allemagne c'est le top, et nous sommes une bonne équipe."

Objectif Mondial 2014

Leekens compte sur l'expérience que ses joueurs vont emmagasiner dans les grandes compétitions pour franchir un palier et se qualifier pour la phase finale de la Coupe du monde 2014. "C'est désormais fini pour l'Euro 2012, mais on ne s'arrête pas là. La Belgique dispose désormais d'un groupe de qualité. Cette équipe a évolué et évolue toujours", a-t-il encore déclaré.

"Nous ne paniquons plus dès que deux ou trois joueurs sont absents", a expliqué le coach fédéral. "La qualité de notre noyau devrait nous permettre de faire des choix différents en fonction des adversaires que nous serons amenés à rencontrer. Mais il ne faut pas non plus exagérer et rester réaliste: nous avons de bons joueurs. Özil, Kedhira ou Gomez sont eux de très grands joueurs. Mais nous évoluons et les cadres que sont Simons et Van Buyten nous aident dans ce sens."

Leekens a aussi confié sa préférence concernant l'élaboration du calendrier des qualifications (prévue le 23 novembre) pour le Mondial 2014. "Nous n'aurons certainement pas tout ce que l'on souhaite. Mais l'objectif va être d'élaborer un calendrier qui nous permettra de prendre des points rapidement pour ne pas être immédiatement sous pression."

Leekens a rassuré sur son avenir à la tête de l'équipe belge. "Mon contrat court jusqu'en 2014 et j'ai refusé quelques offres alléchantes financièrement. J'ignore si Marc Wilmots va prolonger son contrat, mais je pense qu'il s'amuse bien et notre complémentarité est bonne. Tout le monde est précieux pour l'équipe", a-t-il conclu.

Sportfootmagazine.be, avec Belga

"Nous avons joué avec surprise en début de partie, en mettant la pression et ça nous a plutôt bien réussi", a confié Georges Leekens ce mercredi en conférence de presse. "Il faut tenter pour obtenir quelque chose. J'ai vu du positif dans cette partie et suis content de notre discipline tactique." Le sélectionneur n'était par contre pas satisfait du comportement de son équipe sur les phases arrêtées. "C'est le point négatif. Le reste, c'était la dure réalité à laquelle on se heurte quand on joue face à l'Allemagne. Il y a le top, le sub-top et les bonnes équipes. L'Allemagne c'est le top, et nous sommes une bonne équipe." Objectif Mondial 2014 Leekens compte sur l'expérience que ses joueurs vont emmagasiner dans les grandes compétitions pour franchir un palier et se qualifier pour la phase finale de la Coupe du monde 2014. "C'est désormais fini pour l'Euro 2012, mais on ne s'arrête pas là. La Belgique dispose désormais d'un groupe de qualité. Cette équipe a évolué et évolue toujours", a-t-il encore déclaré. "Nous ne paniquons plus dès que deux ou trois joueurs sont absents", a expliqué le coach fédéral. "La qualité de notre noyau devrait nous permettre de faire des choix différents en fonction des adversaires que nous serons amenés à rencontrer. Mais il ne faut pas non plus exagérer et rester réaliste: nous avons de bons joueurs. Özil, Kedhira ou Gomez sont eux de très grands joueurs. Mais nous évoluons et les cadres que sont Simons et Van Buyten nous aident dans ce sens." Leekens a aussi confié sa préférence concernant l'élaboration du calendrier des qualifications (prévue le 23 novembre) pour le Mondial 2014. "Nous n'aurons certainement pas tout ce que l'on souhaite. Mais l'objectif va être d'élaborer un calendrier qui nous permettra de prendre des points rapidement pour ne pas être immédiatement sous pression." Leekens a rassuré sur son avenir à la tête de l'équipe belge. "Mon contrat court jusqu'en 2014 et j'ai refusé quelques offres alléchantes financièrement. J'ignore si Marc Wilmots va prolonger son contrat, mais je pense qu'il s'amuse bien et notre complémentarité est bonne. Tout le monde est précieux pour l'équipe", a-t-il conclu. Sportfootmagazine.be, avec Belga