En tête de la division 3B, le White Star Woluwe réalise une très belle saison sous la houlette de Felice Mazzu. 19e club de division 3 à atteindre les quarts de finale de la Coupe de Belgique, les Etoilés ne devraient pourtant pas aller plus loin. En effet, suite à la défaite (0-2) encourue à l'aller et à la lourdeur du calendrier, Felice Mazzu a décidé de laisser ses principaux titulaires au repos ce mercredi soir.

"S'il avait eu lieu à sa date initiale, à savoir le 26 janvier, j'aurais certainement agi autrement. J'aurais aussi joué le jeu si, au match aller, l'arbitrage avait été plus cohérent. Nous avons été victimes de la règle en vigueur en Belgique : un petit ne peut pas éliminer un grand. C'est une triste mentalité si on compare notre Coupe aux pays limitrophes On y joue le jeu en faisant déplacer le grand chez le petit et en une seule manche. En Belgique, l'esprit Coupe est bafoué", explique Felice Mazzu, visiblement désabusé, à la Dernière Heure.

Le White Star n'alignera donc d'entrée de jeu ce mercredi à Gand que trois des onze titulaires du derby de ce week-end face à l'Union (Camara, Thiaw et Amoah). Une décision mûrement réfléchie : "Nous avons beaucoup discuté dans le club avant de prendre cette décision. Le championnat prime sur une compétition qui, à priori, avec ce 0-2 au marquoir et avec la perspective de jouer à l'Ottenstadion, ne peut plus rien nous apporter. Dans un mois, on aura oublié la Coupe, mais le championnat, lui, entre dans sa phase décisive et avec un noyau étriqué je ne voulais pas prendre de risque".

Côté gantois, informé de la situation, Francky Dury fera également tourner son effectif en laissant sur le banc des joueurs comme Smolders ou El Ghananassy et en donnant du temps de jeu à Jorgensen dans ce match qui devrait sonner le glas de l'actuel troisième club de la capitale.

Des Bruxellois qui auront en tout cas eu le mérite de réaliser un superbe parcours dans cette Coupe de Belgique, venant tour à tour à bout de Sint-Job FC (0-2), du Standard Bièvre (2-0), du FC De Kempen (4-0), de Zulte-Waregem (2-1) et de Lokeren (1-0).

Jules Monnier (stg)

En tête de la division 3B, le White Star Woluwe réalise une très belle saison sous la houlette de Felice Mazzu. 19e club de division 3 à atteindre les quarts de finale de la Coupe de Belgique, les Etoilés ne devraient pourtant pas aller plus loin. En effet, suite à la défaite (0-2) encourue à l'aller et à la lourdeur du calendrier, Felice Mazzu a décidé de laisser ses principaux titulaires au repos ce mercredi soir. "S'il avait eu lieu à sa date initiale, à savoir le 26 janvier, j'aurais certainement agi autrement. J'aurais aussi joué le jeu si, au match aller, l'arbitrage avait été plus cohérent. Nous avons été victimes de la règle en vigueur en Belgique : un petit ne peut pas éliminer un grand. C'est une triste mentalité si on compare notre Coupe aux pays limitrophes On y joue le jeu en faisant déplacer le grand chez le petit et en une seule manche. En Belgique, l'esprit Coupe est bafoué", explique Felice Mazzu, visiblement désabusé, à la Dernière Heure. Le White Star n'alignera donc d'entrée de jeu ce mercredi à Gand que trois des onze titulaires du derby de ce week-end face à l'Union (Camara, Thiaw et Amoah). Une décision mûrement réfléchie : "Nous avons beaucoup discuté dans le club avant de prendre cette décision. Le championnat prime sur une compétition qui, à priori, avec ce 0-2 au marquoir et avec la perspective de jouer à l'Ottenstadion, ne peut plus rien nous apporter. Dans un mois, on aura oublié la Coupe, mais le championnat, lui, entre dans sa phase décisive et avec un noyau étriqué je ne voulais pas prendre de risque". Côté gantois, informé de la situation, Francky Dury fera également tourner son effectif en laissant sur le banc des joueurs comme Smolders ou El Ghananassy et en donnant du temps de jeu à Jorgensen dans ce match qui devrait sonner le glas de l'actuel troisième club de la capitale. Des Bruxellois qui auront en tout cas eu le mérite de réaliser un superbe parcours dans cette Coupe de Belgique, venant tour à tour à bout de Sint-Job FC (0-2), du Standard Bièvre (2-0), du FC De Kempen (4-0), de Zulte-Waregem (2-1) et de Lokeren (1-0). Jules Monnier (stg)