"Les mauvais résultats nous ont poussés à intervenir", a expliqué le porte-parole du club Jesse De Preter. "Un choc était nécessaire. Afin de réveiller les joueurs. Le geste devait intervenir avant d'être touchés par la menace de la relégation. Nous ne blâmons pas Chris Janssens et nous nous sommes séparés d'un commun accord. Voilà un moment qu'un plan de sauvetage était prêt. L'Allemand Daniel Simmes dirigera les entraînements avec Herman Vermeulen. L'Egyptien Hany Ramzy sera situé au dessus d'eux comme conseiller ou manager. Ce dernier aura la responsabilité finale. Appelez notre nouvelle structure un vrai 'modèle anglais' où on travaille aussi avec des managers. C'est en effet une formule unique en Belgique mais cela fonctionne avec succès depuis des années dans le pays où le football a été inventé. Cela ne doit donc pas être si mauvais? Y aura-t-il encore des renforts? Peut-être, mais nous n'allons pas nous précipiter." (LUC CLAESSEN)

"Les mauvais résultats nous ont poussés à intervenir", a expliqué le porte-parole du club Jesse De Preter. "Un choc était nécessaire. Afin de réveiller les joueurs. Le geste devait intervenir avant d'être touchés par la menace de la relégation. Nous ne blâmons pas Chris Janssens et nous nous sommes séparés d'un commun accord. Voilà un moment qu'un plan de sauvetage était prêt. L'Allemand Daniel Simmes dirigera les entraînements avec Herman Vermeulen. L'Egyptien Hany Ramzy sera situé au dessus d'eux comme conseiller ou manager. Ce dernier aura la responsabilité finale. Appelez notre nouvelle structure un vrai 'modèle anglais' où on travaille aussi avec des managers. C'est en effet une formule unique en Belgique mais cela fonctionne avec succès depuis des années dans le pays où le football a été inventé. Cela ne doit donc pas être si mauvais? Y aura-t-il encore des renforts? Peut-être, mais nous n'allons pas nous précipiter." (LUC CLAESSEN)