En cette période de trêve de la Jupiler Pro League, les infos sont uniquement rythmées par les rumeurs de transferts et je commence sérieusement à en avoir marre. Le mercato d'hiver est une aberration qui fausse les compétitions. Encore une fois, ce sont les clubs riches qui sont privilégiés. Ils ont de l'argent et peuvent se permettre de renforcer leur équipe tandis que les petits peuvent juste se faire piller et la fermer. J'estime qu'une équipe se forme en début de saison et qu'il faudrait que les dirigeants et les coaches assument les choix qu'ils font à cette période. Cette session de rattrapage en plein milieu de la saison n'est pas éthique. Si le transfert de Thorgan Hazard à Anderlecht a lieu, ce serait vraiment un scandale car en plus du fait d'acquérir un bon joueur, les Mauves déforceraient un concurrent direct pour le titre. Je n'incrimine pas les Bruxellois qui respectent les règles du jeu mais le système est vraiment mal fait. Mettez-vous un peu à la place de Franky Dury qui voit filer son meilleur joueur chez un concurrent direct !

La seule chose que je pourrais trouver acceptable c'est le joker médical comme il existe chez nos voisins français. Je trouve normal qu'en cas de grave blessure, un club puisse pallier sa défection. Et encore, il faut que la blessure soit sérieuse et que cela soit prouvé. Hors de question d'aller chercher un nouveau gars à la moindre élongation d'un membre du noyau.

A l'échelon international, c'est encore pire. On voit que certains joueurs comme par exemple Radamel Falcao ou Eliaquim Mangala appartiennent à des fonds d'investissements. Ils ne sont même plus maître de leur sort, ce sont les investisseurs qui décident quand et où ils doivent partir. Ca fausse complètement la donne sportive.

Je comprends qu'un joueur comme Kevin De Bruyne qui ne joue pas suffisamment à Chelsea ait des envies d'ailleurs, surtout quand on sait que la Coupe du Monde arrive dans quelques mois et qu'une place au Brésil passe par de bonnes performances en club mais je trouve néanmoins que cela ne devrait pas arriver. Les joueurs aussi doivent assumer leurs choix quitte à devoir attendre la fin du championnat pour se trouver un nouveau club.

De toute façon, rares sont les transferts réussis en hiver. Les clubs agissent dans l'urgence et se trompent souvent. Il suffit de regarder la liste des dix transferts les plus chers des dix dernières années : un seul a eu lieu durant le mercato d'hiver et on ne peut pas dire que ce soit une grande réussite puisqu'il s'agit de celui de Fernando Torres de Liverpool à Chelsea.

Au final, cela sert principalement aux agents qui disposent d'une période supplémentaire pour se faire de l'argent sur les transferts et aux médias qui font leurs choux gras des rumeurs de passage de l'un ou l'autre joueur dans un nouveau club. On ne parle plus de foot.

Heureusement, certains joueurs agissent autrement. Un gars comme Yohan Cabaye est cité au PSG mais il affirme qu'il restera à Newcastle jusqu'en mai. Pareil pour Maxime Gonalons qui dit ne pas en vouloir à Lyon d'avoir refusé une belle offre de Naples. Il est capitaine de l'OL et veut aider son club jusqu'au terme de la L1.

Le cas de Michy Batshuayi est encore plus grave. On évoque son transfert dans un club anglais mais il serait prêté à Anderlecht jusqu'en fin de saison. C'est aberrant mais je rigole quand Guy Luzon fait la morale à son manager Christophe Henrotay. Roland Duchâtelet achète des clubs aux quatre coins de l'Europe et y envoie ses joueurs comme bon lui semble : le Standard n'a de leçon à donner à personne en la matière.

Le mercato d'hiver n'est clairement pas une valeur ajoutée pour le football ni pour le spectacle. Au final, ceux qui trinquent ce sont toujours les supporters, le gars qui a acheté un abonnement pour voir joueur des Hazard ou des Batshuayi et qui risque de le voir filer chez le voisin à la moitié de la compétition : c'est du grand n'importe quoi !

Propos recueillis par Jules Monnier

En cette période de trêve de la Jupiler Pro League, les infos sont uniquement rythmées par les rumeurs de transferts et je commence sérieusement à en avoir marre. Le mercato d'hiver est une aberration qui fausse les compétitions. Encore une fois, ce sont les clubs riches qui sont privilégiés. Ils ont de l'argent et peuvent se permettre de renforcer leur équipe tandis que les petits peuvent juste se faire piller et la fermer. J'estime qu'une équipe se forme en début de saison et qu'il faudrait que les dirigeants et les coaches assument les choix qu'ils font à cette période. Cette session de rattrapage en plein milieu de la saison n'est pas éthique. Si le transfert de Thorgan Hazard à Anderlecht a lieu, ce serait vraiment un scandale car en plus du fait d'acquérir un bon joueur, les Mauves déforceraient un concurrent direct pour le titre. Je n'incrimine pas les Bruxellois qui respectent les règles du jeu mais le système est vraiment mal fait. Mettez-vous un peu à la place de Franky Dury qui voit filer son meilleur joueur chez un concurrent direct ! La seule chose que je pourrais trouver acceptable c'est le joker médical comme il existe chez nos voisins français. Je trouve normal qu'en cas de grave blessure, un club puisse pallier sa défection. Et encore, il faut que la blessure soit sérieuse et que cela soit prouvé. Hors de question d'aller chercher un nouveau gars à la moindre élongation d'un membre du noyau. A l'échelon international, c'est encore pire. On voit que certains joueurs comme par exemple Radamel Falcao ou Eliaquim Mangala appartiennent à des fonds d'investissements. Ils ne sont même plus maître de leur sort, ce sont les investisseurs qui décident quand et où ils doivent partir. Ca fausse complètement la donne sportive.Je comprends qu'un joueur comme Kevin De Bruyne qui ne joue pas suffisamment à Chelsea ait des envies d'ailleurs, surtout quand on sait que la Coupe du Monde arrive dans quelques mois et qu'une place au Brésil passe par de bonnes performances en club mais je trouve néanmoins que cela ne devrait pas arriver. Les joueurs aussi doivent assumer leurs choix quitte à devoir attendre la fin du championnat pour se trouver un nouveau club. De toute façon, rares sont les transferts réussis en hiver. Les clubs agissent dans l'urgence et se trompent souvent. Il suffit de regarder la liste des dix transferts les plus chers des dix dernières années : un seul a eu lieu durant le mercato d'hiver et on ne peut pas dire que ce soit une grande réussite puisqu'il s'agit de celui de Fernando Torres de Liverpool à Chelsea. Au final, cela sert principalement aux agents qui disposent d'une période supplémentaire pour se faire de l'argent sur les transferts et aux médias qui font leurs choux gras des rumeurs de passage de l'un ou l'autre joueur dans un nouveau club. On ne parle plus de foot. Heureusement, certains joueurs agissent autrement. Un gars comme Yohan Cabaye est cité au PSG mais il affirme qu'il restera à Newcastle jusqu'en mai. Pareil pour Maxime Gonalons qui dit ne pas en vouloir à Lyon d'avoir refusé une belle offre de Naples. Il est capitaine de l'OL et veut aider son club jusqu'au terme de la L1. Le cas de Michy Batshuayi est encore plus grave. On évoque son transfert dans un club anglais mais il serait prêté à Anderlecht jusqu'en fin de saison. C'est aberrant mais je rigole quand Guy Luzon fait la morale à son manager Christophe Henrotay. Roland Duchâtelet achète des clubs aux quatre coins de l'Europe et y envoie ses joueurs comme bon lui semble : le Standard n'a de leçon à donner à personne en la matière. Le mercato d'hiver n'est clairement pas une valeur ajoutée pour le football ni pour le spectacle. Au final, ceux qui trinquent ce sont toujours les supporters, le gars qui a acheté un abonnement pour voir joueur des Hazard ou des Batshuayi et qui risque de le voir filer chez le voisin à la moitié de la compétition : c'est du grand n'importe quoi ! Propos recueillis par Jules Monnier