1. Sherjill MacDonald (Beerschot) : il a monopolisé la défense du Cercle et a été impliqué dans trois buts. Il n'a pas été impressionnant uniquement en délivrant un assist et en marquant mais en faisant preuve d'une excellente vista. Pour la première fois depuis son arrivée au Kiel en 2009, il est dans une spirale positive - et durable.

2. Jordan Remacle (OH Louvain) : sans conteste, c'est lui qui fait la différence à OHL. Sa vitesse et son large rayon d'action lui permettent d'être dangereux à droite. Il a inscrit un beau but (le 2-1) et a ensuite converti froidement le penalty qui a offert un point à Louvain, in extremis.

3. Hernan Losada (Beerschot) : il a parfois été négligent à la distribution mais il a délivré une superbe passe en profondeur sur le premier but, il a ensuite converti un penalty à la Panenka et a marqué un second but. Le Kiel s'est demandé pourquoi il n'avait pas émergé à Anderlecht.

4. Benji De Ceulaer (Lokeren) : comme d'habitude, il a réagi avec beaucoup d'opportunisme sur les quelques occasions qui se sont présentées à lui. Son explosivité et sa vitesse ont été un tourment pour la défense lierroise.

5. Ernest Nfor (Courtrai) : omniprésent contre le leader, travailleur, bien démarqué, il a aussi été habile avec le ballon. Jusqu'à présent, il signe une superbe saison dans son nouveau rôle de soutien d'attaque.

6. Allesandro Cordaro (FC Malines) : il n'a pas seulement inscrit le seul but de la partie : il a été constamment menaçant.

7. Cheikhou Kouyaté (Anderlecht) : son démarrage, sa mobilité et sa puissance ont été précieuses en arrière à plusieurs reprises. Dans les moments cruciaux, il a accompli de l'excellent ouvrage défensif, empêchant ainsi son ancienne formation de marquer un but qui eût été mérité.

8. Davino Verhulst (Saint-Trond) : il a désespéré les attaquants genkois, signant une superbe partie face à son ancien club. Il n'avait aucune chance sur les deux buts.

9. Christian Benteke (Genk) : aligné en seconde période, il a renversé le match et ouvert la marque pour Genk. Ce match doit encourager un joueur qui s'est surtout distingué par des gaffes dans plusieurs matches.

10. Ibou Sawaneh (Mons) : il remplaçait Matthys, blessé, et il a été excellent sur l'aile droite. Bon technicien, il a attaqué. Epuisé par son labeur, il a dû être remplacé en fin de match.

Sport/Foot Magazine

1. Sherjill MacDonald (Beerschot) : il a monopolisé la défense du Cercle et a été impliqué dans trois buts. Il n'a pas été impressionnant uniquement en délivrant un assist et en marquant mais en faisant preuve d'une excellente vista. Pour la première fois depuis son arrivée au Kiel en 2009, il est dans une spirale positive - et durable.2. Jordan Remacle (OH Louvain) : sans conteste, c'est lui qui fait la différence à OHL. Sa vitesse et son large rayon d'action lui permettent d'être dangereux à droite. Il a inscrit un beau but (le 2-1) et a ensuite converti froidement le penalty qui a offert un point à Louvain, in extremis. 3. Hernan Losada (Beerschot) : il a parfois été négligent à la distribution mais il a délivré une superbe passe en profondeur sur le premier but, il a ensuite converti un penalty à la Panenka et a marqué un second but. Le Kiel s'est demandé pourquoi il n'avait pas émergé à Anderlecht. 4. Benji De Ceulaer (Lokeren) : comme d'habitude, il a réagi avec beaucoup d'opportunisme sur les quelques occasions qui se sont présentées à lui. Son explosivité et sa vitesse ont été un tourment pour la défense lierroise. 5. Ernest Nfor (Courtrai) : omniprésent contre le leader, travailleur, bien démarqué, il a aussi été habile avec le ballon. Jusqu'à présent, il signe une superbe saison dans son nouveau rôle de soutien d'attaque. 6. Allesandro Cordaro (FC Malines) : il n'a pas seulement inscrit le seul but de la partie : il a été constamment menaçant.7. Cheikhou Kouyaté (Anderlecht) : son démarrage, sa mobilité et sa puissance ont été précieuses en arrière à plusieurs reprises. Dans les moments cruciaux, il a accompli de l'excellent ouvrage défensif, empêchant ainsi son ancienne formation de marquer un but qui eût été mérité.8. Davino Verhulst (Saint-Trond) : il a désespéré les attaquants genkois, signant une superbe partie face à son ancien club. Il n'avait aucune chance sur les deux buts.9. Christian Benteke (Genk) : aligné en seconde période, il a renversé le match et ouvert la marque pour Genk. Ce match doit encourager un joueur qui s'est surtout distingué par des gaffes dans plusieurs matches. 10. Ibou Sawaneh (Mons) : il remplaçait Matthys, blessé, et il a été excellent sur l'aile droite. Bon technicien, il a attaqué. Epuisé par son labeur, il a dû être remplacé en fin de match. Sport/Foot Magazine