1. Sherjill MacDonald (Beerschot) : il a confirmé le pressentiment de son entraîneur : il a marqué et même deux fois. Sa vitesse en a fait le bourreau de la défense genkoise.

2. Jérémy Perbet (Mons) : à nouveau trois buts en un match ! Il se murmure avec de plus en plus d'insistance qu'il ne s'attardera plus très longtemps à Mons.

3. Cheikhou Kouyaté (Anderlecht) : un des rares Anderlechtois à avoir atteint son niveau. Il a régné au sein de la défense tout en plaçant fréquemment l'entrejeu en supériorité numérique grâce à un bon timing dans ses infiltrations.

4. Hernan Losada (Beerschot) : il a mené son équipe à la victoire. Il n'a cessé de plonger dans le dos de Camus et de Tözser, perplexes.

5. Frank Boeckx (Gand) : il fait oublier Jorgacevic. Il n'a pas commis la moindre erreur à Sclessin non plus et a même permis plusieurs fois à Gand de rester dans le match.

6. Niki Zimling (Club Bruges) : avec Dirar, il est la révélation provisoire de l'ère Daum. Champion de la récupération, il est aussi la plaque tournante de la relance.

7. Kristof Van Hout (Courtrai) : il a commis quelques erreurs cette saison, il s'est même retrouvé sur le banc il y a dix jours mais le week-end passé, il a été impeccable. Il a eu un réflexe du pied éblouissant à 1-2 quand Vetokele a surgi devant lui. Il a sauvé deux points.

8. Boubacar Diabang (FC Malines) : il ne sera sans doute jamais un véritable buteur. Il rate trop d'occasions mais contre le Lierse, il a été impliqué dans les deux phases qui ont permis à son équipe de marquer.

9. Eiji Kawashima (Lierse) : contre Malines, il a réussi quelques belles interventions en première mi-temps, des sorties cruciales à un moment où ses coéquipiers n'étaient pas dans le match.

10. Thomas Kaminski (OH Louvain) : il est le quatrième gardien de ce top dix. Au Parc Astrid, il a sorti plusieurs arrêts cruciaux et il a soigné sa réputation auprès de son futur public.

Sport/Foot Magazine

1. Sherjill MacDonald (Beerschot) : il a confirmé le pressentiment de son entraîneur : il a marqué et même deux fois. Sa vitesse en a fait le bourreau de la défense genkoise. 2. Jérémy Perbet (Mons) : à nouveau trois buts en un match ! Il se murmure avec de plus en plus d'insistance qu'il ne s'attardera plus très longtemps à Mons. 3. Cheikhou Kouyaté (Anderlecht) : un des rares Anderlechtois à avoir atteint son niveau. Il a régné au sein de la défense tout en plaçant fréquemment l'entrejeu en supériorité numérique grâce à un bon timing dans ses infiltrations. 4. Hernan Losada (Beerschot) : il a mené son équipe à la victoire. Il n'a cessé de plonger dans le dos de Camus et de Tözser, perplexes. 5. Frank Boeckx (Gand) : il fait oublier Jorgacevic. Il n'a pas commis la moindre erreur à Sclessin non plus et a même permis plusieurs fois à Gand de rester dans le match. 6. Niki Zimling (Club Bruges) : avec Dirar, il est la révélation provisoire de l'ère Daum. Champion de la récupération, il est aussi la plaque tournante de la relance. 7. Kristof Van Hout (Courtrai) : il a commis quelques erreurs cette saison, il s'est même retrouvé sur le banc il y a dix jours mais le week-end passé, il a été impeccable. Il a eu un réflexe du pied éblouissant à 1-2 quand Vetokele a surgi devant lui. Il a sauvé deux points. 8. Boubacar Diabang (FC Malines) : il ne sera sans doute jamais un véritable buteur. Il rate trop d'occasions mais contre le Lierse, il a été impliqué dans les deux phases qui ont permis à son équipe de marquer. 9. Eiji Kawashima (Lierse) : contre Malines, il a réussi quelques belles interventions en première mi-temps, des sorties cruciales à un moment où ses coéquipiers n'étaient pas dans le match. 10. Thomas Kaminski (OH Louvain) : il est le quatrième gardien de ce top dix. Au Parc Astrid, il a sorti plusieurs arrêts cruciaux et il a soigné sa réputation auprès de son futur public. Sport/Foot Magazine