1. Dieumerci Mbokani (Anderlecht) : il n'a pas perdu de ballon dans le choc contre le Club et en a fait voir de toutes les couleurs à Almebäck. S'il garde la tête froide, l'avant émarge à l'élite absolue.

2. Geoffrey Mujangi Bia (Standard) : il est à peine de retour après sa blessure mais le Belgo-congolais a montré sa classe avec deux assists et un but de classe mondiale.

3. Matías Suárez (Anderlecht) : il a fêté son Soulier d'Or par un match superbe. Suarez a définitivement dépassé le stade du footballeur d'été.

4. Boubacar Diabang (FC Malines) : il a ouvert la marque et marqué le 4-1 contre Mons. Il figure dans le top dix pour la troisième fois de la saison. Il dévoile progressivement le sens du but qui lui a parfois manqué par le passé.

5. Karim Saïdi (Lierse) : le défenseur tunisien a été l'homme de la soirée. Il a brillamment défendu et a failli marquer de la tête, touchant le poteau.

6. Yoni Buyens (Standard) : José Riga lui a demandé d'être plus présent dans le rectangle. Résultat : deux buts.

7. Thomas Kaminski (OH Louvain) : il a été attentif sur les diverses tentatives de Maric, Mokulu, De Pauw et Harbaoui. Très concentré, il est resté sobre tout en ayant de brillants réflexes. On comprend pourquoi Anderlecht l'a engagé.

8. Rudi (Cercle Bruges) : s'il était fatigué en fin d'année, il a retrouvé sa fraîcheur contre Westerlo. Il est l'auteur d'un assist et d'un but, sur passe d'un autre Portugais prometteur, William Carvalho.

9. Jens Naessens (Zulte Waregem) : le jeune avant a été un des poulains de Francky Dury en Espoirs belges et il a remercié celui-ci de sa confiance par son premier but en D1.

10. Robin Henkens (FC Malines) : il n'a joué que vingt minutes contre Mons mais il a parfaitement profité de la supériorité numérique de Malines : après une minute de jeu, il a délivré un assist à Ruiz avant d'armer un tir lointain qui a amené le 4-1.

Sport/Foot Magazine

1. Dieumerci Mbokani (Anderlecht) : il n'a pas perdu de ballon dans le choc contre le Club et en a fait voir de toutes les couleurs à Almebäck. S'il garde la tête froide, l'avant émarge à l'élite absolue. 2. Geoffrey Mujangi Bia (Standard) : il est à peine de retour après sa blessure mais le Belgo-congolais a montré sa classe avec deux assists et un but de classe mondiale. 3. Matías Suárez (Anderlecht) : il a fêté son Soulier d'Or par un match superbe. Suarez a définitivement dépassé le stade du footballeur d'été. 4. Boubacar Diabang (FC Malines) : il a ouvert la marque et marqué le 4-1 contre Mons. Il figure dans le top dix pour la troisième fois de la saison. Il dévoile progressivement le sens du but qui lui a parfois manqué par le passé.5. Karim Saïdi (Lierse) : le défenseur tunisien a été l'homme de la soirée. Il a brillamment défendu et a failli marquer de la tête, touchant le poteau. 6. Yoni Buyens (Standard) : José Riga lui a demandé d'être plus présent dans le rectangle. Résultat : deux buts. 7. Thomas Kaminski (OH Louvain) : il a été attentif sur les diverses tentatives de Maric, Mokulu, De Pauw et Harbaoui. Très concentré, il est resté sobre tout en ayant de brillants réflexes. On comprend pourquoi Anderlecht l'a engagé. 8. Rudi (Cercle Bruges) : s'il était fatigué en fin d'année, il a retrouvé sa fraîcheur contre Westerlo. Il est l'auteur d'un assist et d'un but, sur passe d'un autre Portugais prometteur, William Carvalho. 9. Jens Naessens (Zulte Waregem) : le jeune avant a été un des poulains de Francky Dury en Espoirs belges et il a remercié celui-ci de sa confiance par son premier but en D1. 10. Robin Henkens (FC Malines) : il n'a joué que vingt minutes contre Mons mais il a parfaitement profité de la supériorité numérique de Malines : après une minute de jeu, il a délivré un assist à Ruiz avant d'armer un tir lointain qui a amené le 4-1. Sport/Foot Magazine