1. Christian Benteke (Racing Genk) : la cheville ouvrière de la victoire limbourgeoise, avec deux buts et un assist sur le troisième goal. Avec sept buts en autant de matches, il est un des meilleurs avants belges du moment, même s'il faut souligner qu'il a raté quelques belles occasions contre le Club.

2. Hamid Harbaoui (Lokeren) : deux jolis buts, un de la tête, un du pied. Très bien démarqué, il a été utile à son équipe, en infériorité numérique. Un excellent avant, qui illustre parfaitement le pouvoir offensif des Waeslandiens.

3. Hernan Losada (Beerschot) : le voilà encore dans notre top dix. Il a été impliqué dans toutes les actions dangereuses de son équipe. Avec la forme qu'il détient, il pourrait s'imposer dans une formation du top cinq.

4. Allesandro Cordaro (FC Malines) : très motivé sur le flanc droit, il a osé appeler le ballon et réaliser des actions. Sur le 0-2, il a encore fait admirer sa technique de frappe. C'est déjà son septième but cette saison.

5. Fabien Camus (Racing Genk) : Töszer étant définitivement tombé en disgrâce, il est le nouvel organisateur de l'entrejeu genkois. Contre le Club, il a distribué de longues passes bien calibrées.

6. Cheikhou Kouyaté (Anderlecht) : comme contre l'AZ, il a été le meilleur Anderlechtois. Il n'a pas commis d'erreur derrière et a été explosif à la transition.

7. Rémi Maréval (Gand) : le seul Gantois à son niveau contre Mons. Il a marqué un but et empêché un autre.

8. Julien Gorius (FC Malines) : grâce à son septième penalty, il en est à douze buts cette saison. Le capitaine français est clairement le moteur de ce Malines, avec David Destorme, et il lui apporte la créativité dont il a tant besoin.

9. Dalibor Veselinovic (Courtrai) : il a réussi son entrée au jeu. Non seulement il a inscrit un beau but mais il a animé l'équipe et a gagné beaucoup de duels contre les défenseurs centraux de Lokeren, pourtant forts de la tête.

10. Anthony Portier (Cercle Bruges) : il est souvent passé inaperçu cette saison mais comme dépanneur, Portier a marqué un but capital, même s'il était hors-jeu, un but peut-être même synonyme de PO1.

Sport/Foot Magazine

1. Christian Benteke (Racing Genk) : la cheville ouvrière de la victoire limbourgeoise, avec deux buts et un assist sur le troisième goal. Avec sept buts en autant de matches, il est un des meilleurs avants belges du moment, même s'il faut souligner qu'il a raté quelques belles occasions contre le Club.2. Hamid Harbaoui (Lokeren) : deux jolis buts, un de la tête, un du pied. Très bien démarqué, il a été utile à son équipe, en infériorité numérique. Un excellent avant, qui illustre parfaitement le pouvoir offensif des Waeslandiens.3. Hernan Losada (Beerschot) : le voilà encore dans notre top dix. Il a été impliqué dans toutes les actions dangereuses de son équipe. Avec la forme qu'il détient, il pourrait s'imposer dans une formation du top cinq.4. Allesandro Cordaro (FC Malines) : très motivé sur le flanc droit, il a osé appeler le ballon et réaliser des actions. Sur le 0-2, il a encore fait admirer sa technique de frappe. C'est déjà son septième but cette saison.5. Fabien Camus (Racing Genk) : Töszer étant définitivement tombé en disgrâce, il est le nouvel organisateur de l'entrejeu genkois. Contre le Club, il a distribué de longues passes bien calibrées.6. Cheikhou Kouyaté (Anderlecht) : comme contre l'AZ, il a été le meilleur Anderlechtois. Il n'a pas commis d'erreur derrière et a été explosif à la transition.7. Rémi Maréval (Gand) : le seul Gantois à son niveau contre Mons. Il a marqué un but et empêché un autre.8. Julien Gorius (FC Malines) : grâce à son septième penalty, il en est à douze buts cette saison. Le capitaine français est clairement le moteur de ce Malines, avec David Destorme, et il lui apporte la créativité dont il a tant besoin.9. Dalibor Veselinovic (Courtrai) : il a réussi son entrée au jeu. Non seulement il a inscrit un beau but mais il a animé l'équipe et a gagné beaucoup de duels contre les défenseurs centraux de Lokeren, pourtant forts de la tête.10. Anthony Portier (Cercle Bruges) : il est souvent passé inaperçu cette saison mais comme dépanneur, Portier a marqué un but capital, même s'il était hors-jeu, un but peut-être même synonyme de PO1.Sport/Foot Magazine