L'appel de Katusha a été introduit le 20 décembre. Les auditions se sont déroulées le 8 février. Entre-temps, le 14 janvier, l'UCI avait accordé une licence Pro Continentale (D2) à la formation russe. Les juges du TAS, l'Italien Luigi Fumagalli, président, et les Suisses Luc Argand et Michele Bernasconi ne sont pas arrivés à la même conclusion que la commission des licences de l'UCI. Le TAS a donc accepté l'appel de Katusha. Compte tenu de l'urgence du cas, la saison cycliste a déjà débuté, le TAS n'a pas motivé sa décision. Il le fera dans les prochaines semaines. (MIK)

L'appel de Katusha a été introduit le 20 décembre. Les auditions se sont déroulées le 8 février. Entre-temps, le 14 janvier, l'UCI avait accordé une licence Pro Continentale (D2) à la formation russe. Les juges du TAS, l'Italien Luigi Fumagalli, président, et les Suisses Luc Argand et Michele Bernasconi ne sont pas arrivés à la même conclusion que la commission des licences de l'UCI. Le TAS a donc accepté l'appel de Katusha. Compte tenu de l'urgence du cas, la saison cycliste a déjà débuté, le TAS n'a pas motivé sa décision. Il le fera dans les prochaines semaines. (MIK)