Une défaite en Supercoupe de Belgique, un partage en championnat et un match nul en C1 à domicile ; le Standard n'a pas vraiment bien commencé sa saison 2011/2012. Néanmoins, les Liégeois ont la possibilité de se racheter ce soir s'ils parviennent à s'imposer, ou à réaliser un nul supérieur à 1-1, face au FC Zürich dans son stade du Letzigrund. Un bon résultat en Suisse serait synonyme pour les hommes de José Riga de qualification pour les barrages de la Ligue des Champions et donc, surtout, d'une place assurée en Europa League.

Zürich reste sur trois défaites consécutives depuis le début du championnat mais le Standard devra néanmoins se méfier du vice-champion de Suisse, blessé dans son orgueil et en quête de rédemption auprès de son public.

En définitive, José Riga possède dans son effectif les armes nécessaires pour vaincre les Zurichois, loin d'être impressionnants. Mais il ne faudra pas se laisser endormir, surtout si Alphonse ou Mehmedi se retrouvent à proximité des buts de Bolat.

Genk mieux qu'Anderlecht

En s'imposant 2-1 au match aller, le Racing Genk est parvenu à se ménager un petit avantage à la Cristal Arena, grâce à un but d'Ogunjimi dans les arrêts de jeu, avant le périlleux déplacement à Belgrade de ce soir (20h45). Comparé à Anderlecht, l'année passée, les Limbourgeois sont parvenus à se ménager un petit but d'avance. De plus, ils ne devront pas s'inquiéter de l'attaquant Cléo, auteur de 3 buts face au Sporting, parti à la découverte du championnat chinois.

Les joueurs de Franky Vercauteren devront impérativement faire abstraction de l'ambiance surchauffée du stade du Partizan et se concentrer sur leur football. Si les Limbourgeois jouent leur jeu offensif habituel, ils ont de bonnes chances de l'emporter. Par contre, si les champions de Belgique en titre se mettent à reculer ou jouent la peur au ventre, ils risquent fort de voir leur aventure européenne s'arrêter avant d'avoir réellement commencée.

Le Standard et Genk ont tous deux de bonnes chances de s'imposer, à moins bien sûr de combiner malchance et maladresse. Ce ne serait pas une première dans le chef d'un club belge...

Sportfootmagazine.be

Une défaite en Supercoupe de Belgique, un partage en championnat et un match nul en C1 à domicile ; le Standard n'a pas vraiment bien commencé sa saison 2011/2012. Néanmoins, les Liégeois ont la possibilité de se racheter ce soir s'ils parviennent à s'imposer, ou à réaliser un nul supérieur à 1-1, face au FC Zürich dans son stade du Letzigrund. Un bon résultat en Suisse serait synonyme pour les hommes de José Riga de qualification pour les barrages de la Ligue des Champions et donc, surtout, d'une place assurée en Europa League. Zürich reste sur trois défaites consécutives depuis le début du championnat mais le Standard devra néanmoins se méfier du vice-champion de Suisse, blessé dans son orgueil et en quête de rédemption auprès de son public. En définitive, José Riga possède dans son effectif les armes nécessaires pour vaincre les Zurichois, loin d'être impressionnants. Mais il ne faudra pas se laisser endormir, surtout si Alphonse ou Mehmedi se retrouvent à proximité des buts de Bolat. Genk mieux qu'Anderlecht En s'imposant 2-1 au match aller, le Racing Genk est parvenu à se ménager un petit avantage à la Cristal Arena, grâce à un but d'Ogunjimi dans les arrêts de jeu, avant le périlleux déplacement à Belgrade de ce soir (20h45). Comparé à Anderlecht, l'année passée, les Limbourgeois sont parvenus à se ménager un petit but d'avance. De plus, ils ne devront pas s'inquiéter de l'attaquant Cléo, auteur de 3 buts face au Sporting, parti à la découverte du championnat chinois. Les joueurs de Franky Vercauteren devront impérativement faire abstraction de l'ambiance surchauffée du stade du Partizan et se concentrer sur leur football. Si les Limbourgeois jouent leur jeu offensif habituel, ils ont de bonnes chances de l'emporter. Par contre, si les champions de Belgique en titre se mettent à reculer ou jouent la peur au ventre, ils risquent fort de voir leur aventure européenne s'arrêter avant d'avoir réellement commencée. Le Standard et Genk ont tous deux de bonnes chances de s'imposer, à moins bien sûr de combiner malchance et maladresse. Ce ne serait pas une première dans le chef d'un club belge... Sportfootmagazine.be