"Une nouvelle séance sera convoquée dans deux semaines", a annoncé le CEO de la Pro League Ludwig Sneyers. "Et se tiendra cette fois en présence du Président du Standard Roland Duchâtelet" La plainte du Standard sera d'ici là temporairement éteinte. "Un groupe de travail va être mis sur pied par le conseil de gestion de la Pro League", a expliqué Ludwig Sneyers. "Il se chargera d'étudier les moyens préventifs à mettre en oeuvre pour empêcher des actions et réactions violentes comme celles dont Ruytinx et Carcela ont été les récents protagonistes. Une nouvelle Assemblée Générale se réunira dans deux semaines, et procèdera à une évaluation du travail accompli. Mais la présence de Roland Duchâtelet sera cette fois impérative. Jeudi il ne s'est exprimé que via une laison téléphonique...". "Une exclusion du Standard de la Pro League est en théorie toujours possible", a précisé son président Michel Dupont. "Mais l'objectif est de travailler dans un esprit positif afin d'arriver à un compromis qui éviterait une mesure aussi radicale". Le Standard s'était fait représenter jeudi par le teammanager Pierre Locht, qui était en contact téléphonique avec Roland Duchâtelet. (Belga)

"Une nouvelle séance sera convoquée dans deux semaines", a annoncé le CEO de la Pro League Ludwig Sneyers. "Et se tiendra cette fois en présence du Président du Standard Roland Duchâtelet" La plainte du Standard sera d'ici là temporairement éteinte. "Un groupe de travail va être mis sur pied par le conseil de gestion de la Pro League", a expliqué Ludwig Sneyers. "Il se chargera d'étudier les moyens préventifs à mettre en oeuvre pour empêcher des actions et réactions violentes comme celles dont Ruytinx et Carcela ont été les récents protagonistes. Une nouvelle Assemblée Générale se réunira dans deux semaines, et procèdera à une évaluation du travail accompli. Mais la présence de Roland Duchâtelet sera cette fois impérative. Jeudi il ne s'est exprimé que via une laison téléphonique...". "Une exclusion du Standard de la Pro League est en théorie toujours possible", a précisé son président Michel Dupont. "Mais l'objectif est de travailler dans un esprit positif afin d'arriver à un compromis qui éviterait une mesure aussi radicale". Le Standard s'était fait représenter jeudi par le teammanager Pierre Locht, qui était en contact téléphonique avec Roland Duchâtelet. (Belga)