D'ailleurs à partir du moment où il a perdu pied en 2-ème mi-temps dimanche passé dans le clasico du Stade Constant Vanden Stock, après avoir galvaudé les occasions de réaliser une toute bonne opération en tuant le match avant le repos, sa défaite (2-1) valait finalement peut-être... mieux qu'un match-nul. Elle garantit en effet au moins que les mauves sont (re)gonflés à bloc et pleins d'enthousiasme à l'idée de rejoindre le nouveau leader en cas de victoire au FC Brugeois dimanche (18h00). Tout ce qu'ils réussiront à grappiller au Jan Breydel Stadion profitera inévitablement aussi au Standard, à condition que celui-ci rende d'abord la monnaie de sa pièce à Zulte Waregem ce vendredi soir (20h30). Cela dit si le Sporting bruxellois a retrouvé quelques couleurs depuis que Besnik Hasi a enfilé le survêtement de T1 de John Van den Brom, sa fragilité, en déplacement surtout, demeure palpable. C'est pourtant maintenant ou jamais qu'il doit sortir le grand jeu s'il veut demeurer candidat aux titres tant convoités de champion ou de vice-champion. L'adversaire d'Ostende en finale du play-off II sera par ailleurs connu samedi soir à l'issue du match Courtrai (10 points) - Charleroi (13). Un nul suffit aux Zèbres. (Belga)

D'ailleurs à partir du moment où il a perdu pied en 2-ème mi-temps dimanche passé dans le clasico du Stade Constant Vanden Stock, après avoir galvaudé les occasions de réaliser une toute bonne opération en tuant le match avant le repos, sa défaite (2-1) valait finalement peut-être... mieux qu'un match-nul. Elle garantit en effet au moins que les mauves sont (re)gonflés à bloc et pleins d'enthousiasme à l'idée de rejoindre le nouveau leader en cas de victoire au FC Brugeois dimanche (18h00). Tout ce qu'ils réussiront à grappiller au Jan Breydel Stadion profitera inévitablement aussi au Standard, à condition que celui-ci rende d'abord la monnaie de sa pièce à Zulte Waregem ce vendredi soir (20h30). Cela dit si le Sporting bruxellois a retrouvé quelques couleurs depuis que Besnik Hasi a enfilé le survêtement de T1 de John Van den Brom, sa fragilité, en déplacement surtout, demeure palpable. C'est pourtant maintenant ou jamais qu'il doit sortir le grand jeu s'il veut demeurer candidat aux titres tant convoités de champion ou de vice-champion. L'adversaire d'Ostende en finale du play-off II sera par ailleurs connu samedi soir à l'issue du match Courtrai (10 points) - Charleroi (13). Un nul suffit aux Zèbres. (Belga)