"Cette année, Jovanovic a commencé à être critiqué, d'abord par ses propres supporters, ensuite au sein même de son club. Des voix se sont élevées pour dire qu'il n'avait plus la tête au Standard, qu'il finissait son contrat en pensant à la Coupe du Monde et à Liverpool, son futur club. C'était un procès d'intention auquel je ne pouvais pas souscrire. Les supporters, notamment, ont parfois tendance à brûler ce qu'ils ont adoré. Il n'y a rien de plus versatile qu'un fan de foot. C'est pourquoi j'ai eu envie de rappeler tout ce que Milan Jovanovic avait apporté au Standard..."

Etienne Ethaire est clair sur le site de sa maison d'édition (S comme Sport). L'auteur retrace le parcours d'un homme étonnant. Derrière le sportif, il y a un caractère, une motivation: de quoi mieux comprendre Milan Jovanovic.

Etienne Ethaire a publié, à ce jour, sept livres, dont trois romans (La Langoureuse, Alissia Lone et Funérarium). L'écrivain est né à Liège en mai 1968 et supporte le Standard depuis sa plus tendre enfance quand son père l'emmenait au stade de Sclessin. En parallèle à sa carrière d'écrivain, de biographe musical et d'historien du cinéma, il avait déjà consacré La Tribu des Rouches aux coulisses de son club favori.

Après ce recueil de portraits, il dresse donc la carrière en "rouche" (*) d'un joueur emblématique, le Serbe Milan Jovanovic qui, pendant quatre ans, a contribué à rendre au Standard son lustre d'antan.

(*) Jovanovic, la vie en rouche, par Etienne Ethaire, Editions du Somnambule Equivoque, www.scomme.com, 20 euros.

Pierre Bilic

"Cette année, Jovanovic a commencé à être critiqué, d'abord par ses propres supporters, ensuite au sein même de son club. Des voix se sont élevées pour dire qu'il n'avait plus la tête au Standard, qu'il finissait son contrat en pensant à la Coupe du Monde et à Liverpool, son futur club. C'était un procès d'intention auquel je ne pouvais pas souscrire. Les supporters, notamment, ont parfois tendance à brûler ce qu'ils ont adoré. Il n'y a rien de plus versatile qu'un fan de foot. C'est pourquoi j'ai eu envie de rappeler tout ce que Milan Jovanovic avait apporté au Standard..."Etienne Ethaire est clair sur le site de sa maison d'édition (S comme Sport). L'auteur retrace le parcours d'un homme étonnant. Derrière le sportif, il y a un caractère, une motivation: de quoi mieux comprendre Milan Jovanovic. Etienne Ethaire a publié, à ce jour, sept livres, dont trois romans (La Langoureuse, Alissia Lone et Funérarium). L'écrivain est né à Liège en mai 1968 et supporte le Standard depuis sa plus tendre enfance quand son père l'emmenait au stade de Sclessin. En parallèle à sa carrière d'écrivain, de biographe musical et d'historien du cinéma, il avait déjà consacré La Tribu des Rouches aux coulisses de son club favori. Après ce recueil de portraits, il dresse donc la carrière en "rouche" (*) d'un joueur emblématique, le Serbe Milan Jovanovic qui, pendant quatre ans, a contribué à rendre au Standard son lustre d'antan.(*) Jovanovic, la vie en rouche, par Etienne Ethaire, Editions du Somnambule Equivoque, www.scomme.com, 20 euros. Pierre Bilic