Selon Pierre van den Hoogen, l'agent de Bakkali, le jeune joueur belge aux qualités techniques éblouissantes serait prêt à prolonger son séjour à Eindhoven. "Zakaria est content de l'opportunité qui lui est offerte la prochaine saison. Il veut tout faire pour percer ici", a-t-il expliqué.

L'icône du club, Philip Cocu, succédera à Dick Advocaat à la fin de la saison. Le jeune coach avait déjà dirigé l'équipe une partie de la saison dernière lorsque Fred Rutten avait été licencié suite à des résultats décevants.

Advocaat sous pression Cette marque de confiance envers Bakkali arrive à point nommé. L'année passée, le directeur technique Marcel Brands lui avait promis qu'il pourrait régulièrement s'entraîner avec l'équipe première. Comme il n'en a rien été lors du premier tour, Bakkali souhaitait partir vers de nouveaux horizons. En outre, sa relation avec Marco Roelofsen, l'entraîneur des jeunes du PSV, n'était pas au beau fixe.

La trêve hivernale a cependant bouleversé la situation. Dick Advocaat a emmené le jeune Belge en stage à Bangkok et il y a laissé une excellente impression. "Pendant l'entraînement, j'ai vu que ce garçon disposait des qualités nécessaires pour percer au PSV. C'est pourquoi je le laisserai régulièrement s'entraîner avec l'équipe A", avait déclaré l'ex-sélectionneur des Diables Rouges.

Appelé par Kompany et Boussoufa

La direction d'Eindhoven se réjouit du rapprochement amorcé par Advocaat étant donné que de grandes équipes telles que Fulham, et même Anderlecht, sont à l'affût de Bakkali.

Le teenager est considéré comme l'un des plus grands talents du PSV et la lutte pour sa signature pousse même certains clubs à faire appel à leurs meilleurs joueurs pour le convaincre de s'engager chez eux.

Ainsi, le capitaine de Manchester City, Vincent Kompany en personne, lui a passé un coup de fil et récemment Bakkali a été contacté par Mbark Boussoufa. Le Marocain actif au Anzhi Makhatchkala a longtemps joué aux Pays-Bas et en Belgique et espérait pouvoir attirer Bakkali grâce à ses relations.

Détail amusant : Guus Hiddink est l'actuel entraîneur d'Anzhi et Jelle Goes y dirige les formations. Jusqu'à l'année passée, ce dernier travaillait au PSV en tant que directeur de l'académie de football et s'était chargé du premier contrat professionnel du Belge.

Découvrez pourquoi tout le monde s'arrache Zakaria Bakkali :

ML

Selon Pierre van den Hoogen, l'agent de Bakkali, le jeune joueur belge aux qualités techniques éblouissantes serait prêt à prolonger son séjour à Eindhoven. "Zakaria est content de l'opportunité qui lui est offerte la prochaine saison. Il veut tout faire pour percer ici", a-t-il expliqué. L'icône du club, Philip Cocu, succédera à Dick Advocaat à la fin de la saison. Le jeune coach avait déjà dirigé l'équipe une partie de la saison dernière lorsque Fred Rutten avait été licencié suite à des résultats décevants. Advocaat sous pression Cette marque de confiance envers Bakkali arrive à point nommé. L'année passée, le directeur technique Marcel Brands lui avait promis qu'il pourrait régulièrement s'entraîner avec l'équipe première. Comme il n'en a rien été lors du premier tour, Bakkali souhaitait partir vers de nouveaux horizons. En outre, sa relation avec Marco Roelofsen, l'entraîneur des jeunes du PSV, n'était pas au beau fixe. La trêve hivernale a cependant bouleversé la situation. Dick Advocaat a emmené le jeune Belge en stage à Bangkok et il y a laissé une excellente impression. "Pendant l'entraînement, j'ai vu que ce garçon disposait des qualités nécessaires pour percer au PSV. C'est pourquoi je le laisserai régulièrement s'entraîner avec l'équipe A", avait déclaré l'ex-sélectionneur des Diables Rouges. Appelé par Kompany et Boussoufa La direction d'Eindhoven se réjouit du rapprochement amorcé par Advocaat étant donné que de grandes équipes telles que Fulham, et même Anderlecht, sont à l'affût de Bakkali. Le teenager est considéré comme l'un des plus grands talents du PSV et la lutte pour sa signature pousse même certains clubs à faire appel à leurs meilleurs joueurs pour le convaincre de s'engager chez eux. Ainsi, le capitaine de Manchester City, Vincent Kompany en personne, lui a passé un coup de fil et récemment Bakkali a été contacté par Mbark Boussoufa. Le Marocain actif au Anzhi Makhatchkala a longtemps joué aux Pays-Bas et en Belgique et espérait pouvoir attirer Bakkali grâce à ses relations. Détail amusant : Guus Hiddink est l'actuel entraîneur d'Anzhi et Jelle Goes y dirige les formations. Jusqu'à l'année passée, ce dernier travaillait au PSV en tant que directeur de l'académie de football et s'était chargé du premier contrat professionnel du Belge.Découvrez pourquoi tout le monde s'arrache Zakaria Bakkali :ML