L'Allemagne termine à la 1e place du groupe avec 7 points, devant les Etats-Unis, qui comptent 4 points comme le Portugal, mais s'emparent de la 2e place grâce à une meilleure différence de but. Le Portugal échoue à la 3e place et est éliminé, tout comme le Ghana, dernier avec 1 point. Le Ghana présentait une équipe remaniée après les expulsions de Muntari et Boateng, tandis que Pepe, de retour de suspension, retrouvait sa place dans le onze portugais. Le Portugal a dominé la 1e mi-temps, Cristiano Ronaldo se créant plusieurs belles occasions. Le Ballon d'Or a cependant buté sur le gardien ghanéen Fatawu Dauda, auteur de plusieurs arrêts réflexes. Et c'est sur un own goal que le Portugal a ouvert le score à la 31e minute, lorsque John Boye a détourné dans ses filets un centre de la gauche de Miguel Veloso. Le Ghana a égalisé en seconde période, à la 57e, d'une tête piqué de Gyan. Waris aussi tentait sa chance de la tête à l'heure de jeu, avec toutefois moins de succès que Gyan. Ronaldo redonnait l'avance, et l'espoir, au Portugal à la 80e. Mais la Selecçao devait encore inscrire trois buts pour se hisser au 2e tour. Les Portugais poussèrent encore en fin de match, en vain. C'est la troisième fois que le Portugal, demi-finaliste du Mondial en 1966 et 2006, est éliminé dès le premier tour (après 1986 et 2002) en six phases finales de Coupe du monde. Quart-finaliste du Mondial 2010, le Ghana, miné par une affaire de primes non versées, une grève d'entraînement et l'exclusion de deux cadres (Boateng et Muntari) pour raisons disciplinaires, repart avec deux défaites (1-2 contre les Etats-Unis au 1er match), un nul (2-2 contre l'Allemagne), et une dernière place de groupe. En 8e de finale, l'Allemagne affrontera le 2e du groupe H, celui de la Belgique, de l'Algérie, la Corée du Sud et la Russie, lundi à Porto Alegre (22h00). Les Etats-Unis seront opposés mardi à Sao Paulo (18h00) à l'équipe terminant à la 1e place du groupe H, actuellement occupée par la Belgique, qui sera opposée à la Corée du Sud jeudi soir (22h00) à Sao Paulo. (Belga)

L'Allemagne termine à la 1e place du groupe avec 7 points, devant les Etats-Unis, qui comptent 4 points comme le Portugal, mais s'emparent de la 2e place grâce à une meilleure différence de but. Le Portugal échoue à la 3e place et est éliminé, tout comme le Ghana, dernier avec 1 point. Le Ghana présentait une équipe remaniée après les expulsions de Muntari et Boateng, tandis que Pepe, de retour de suspension, retrouvait sa place dans le onze portugais. Le Portugal a dominé la 1e mi-temps, Cristiano Ronaldo se créant plusieurs belles occasions. Le Ballon d'Or a cependant buté sur le gardien ghanéen Fatawu Dauda, auteur de plusieurs arrêts réflexes. Et c'est sur un own goal que le Portugal a ouvert le score à la 31e minute, lorsque John Boye a détourné dans ses filets un centre de la gauche de Miguel Veloso. Le Ghana a égalisé en seconde période, à la 57e, d'une tête piqué de Gyan. Waris aussi tentait sa chance de la tête à l'heure de jeu, avec toutefois moins de succès que Gyan. Ronaldo redonnait l'avance, et l'espoir, au Portugal à la 80e. Mais la Selecçao devait encore inscrire trois buts pour se hisser au 2e tour. Les Portugais poussèrent encore en fin de match, en vain. C'est la troisième fois que le Portugal, demi-finaliste du Mondial en 1966 et 2006, est éliminé dès le premier tour (après 1986 et 2002) en six phases finales de Coupe du monde. Quart-finaliste du Mondial 2010, le Ghana, miné par une affaire de primes non versées, une grève d'entraînement et l'exclusion de deux cadres (Boateng et Muntari) pour raisons disciplinaires, repart avec deux défaites (1-2 contre les Etats-Unis au 1er match), un nul (2-2 contre l'Allemagne), et une dernière place de groupe. En 8e de finale, l'Allemagne affrontera le 2e du groupe H, celui de la Belgique, de l'Algérie, la Corée du Sud et la Russie, lundi à Porto Alegre (22h00). Les Etats-Unis seront opposés mardi à Sao Paulo (18h00) à l'équipe terminant à la 1e place du groupe H, actuellement occupée par la Belgique, qui sera opposée à la Corée du Sud jeudi soir (22h00) à Sao Paulo. (Belga)