Même si la terre battue est sa surface de prédilection, Wawrinka, qui avait décroché à Melbourne le premier titre du Grand Chelem de sa carrière, n'a jamais vraiment réussi à Paris, où il n'a atteint qu'une fois les quarts de finale, en 2013. (Belga)

Même si la terre battue est sa surface de prédilection, Wawrinka, qui avait décroché à Melbourne le premier titre du Grand Chelem de sa carrière, n'a jamais vraiment réussi à Paris, où il n'a atteint qu'une fois les quarts de finale, en 2013. (Belga)